Miss France 2021 : Pas de voyage au bout du monde mais la vie de château à Versailles

C’est dans un hôtel centenaire, gratifié de cinq étoiles, situé à proximité du parc du château de Versailles, dans les Yvelines que les filles de Sylvie Tellier vont se préparer à la cérémonie du 19 décembre prochain qui sacrera une seule d’entre elle. Le Waldorf – Trianon Palace accueillera les candidates au concours de Miss France 2021, dans un décor de rêve.

« Dans cet écrin » où plusieurs célébrités ont laissé leur empreinte, rappelle la directrice du Comité Miss France, les 29 Miss régionales vont se préparer avec élégance. Une préparation, un camp beauty, qui se déroule chaque année durant une semaine.

Au programme : Des cours de bonnes manières, des défilés, des cours de culture générale et des shootings photos et les vidéos de leur présentation. Crise sanitaire oblige, les tournages des reportages qui seront réalisés dans cet hôtel privatisés, respecteront tous les protocoles imposés pour palier à la propagations du nouveau coronavirus. 

« Malgré cette conjoncture », explique Sylvie Tellier, « l’organisation Miss France souhaitait leur faire découvrir un lieu emblématique de notre patrimoine, tout en mettant des mesures sanitaires exceptionnelles pour leur permettre de vivre pleinement leur aventure dans un contexte de sécurité optimale » assure la présidente du comité Miss France.

Pas de voyage paradisiaque mais un cadre tout aussi luxueux et idyllique pour les 29 reines de beauté qui concourent à l’élection la plus attendue de fin d’année, celle de Miss France 2021. Sûr qu’en période de pandémie, une vie de château cinq étoiles comme annoncée ne peut que faire rêver les 29 prétendantes de l’Hexagone et des Outre-mer.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy – ©️ Images Capture d’écran C’news Actus Dothy

Anaëlle Guimbi, Babette de Rozières, Christine Kelly, des guadeloupéennes posent pour Octobre rose, une campagne contre le cancer

« Je ne regrette en aucun cas d’avoir posé pour ces photos, et d’avoir défendu cette cause. Avec le peu de recul que j’ai, si c’était à refaire je referais exactement la même chose. » Anaëlle Guimbi assume à 100% ses photos et pour cause son combat est un combat qui tient à coeur toutes les femmes dans le monde. En août dernier, Anaëlle Guimbi, candidate à l’élection de Miss Guadeloupe 2020, arborait un make up rose sur un buste dénudé en soutien à la campagne d’Octobre rose qui lutte contre le cancer du sein.

Les guadeloupéennes Babette de Rozières, Anaëlle Guimbi et Christine Kelly

La sanction du comité Miss France sera lourde, radicale et sévère. Anaëlle Guimbi est immédiatement écartée du concours de beauté, une éviction qui choquera l’opinion public. Plusieurs personnalités sont venues défendre la jeune guadeloupéenne qui posait pour la bonne cause.

19 beautés françaises posent pour la campagne Octobre rose

Après Valérie Trierweiler qui lui proposait de participer au raid sportif Défi d’Elles à Arcachon du 18 au 20 septembre, dans le cadre d’une campagne contre le cancer du sein, dix-neuf personnalités féminines d’âges et d’horizons différents comme Line Renaud, Chantal ­Thomass, Zabou Breitman, Christine Kelly, Babette de Rozières, Wendy Bouchard, Céline de Ménibus, Sophie Davant, Fabienne Carat  ou  Françoise Laborde ont elles aussi pris la pose. Une initiative de Céline Lis-Raoux, la fondatrice de l’association Rose Up.

Anaëlle Guimbi

Pour sensibiliser, le message est clair : « Vous trouvez cette photo indécente ? Nous, ce qu’on trouve indécent, c’est que 12.000 femmes meurent encore chaque année de cette maladie en France. Ni le Covid, ni la pudibonderie ne doivent nous faire renoncer au dépistage du cancer. Nos vies sont en jeu». C’est une façon de dire : ça suffit la pudibonderie, l’interdiction des décolletés trop plongeants, insiste Françoise Laborde, ­ex-membre du CSA et du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, qui a mobilisé ses 19 femmes, ses amies. En résumé, « Ce qui compte, c’est que les femmes se fassent dépister. » L’enjeu est d’autant plus important qu’avec la crise sanitaire dû au nouveau coronavirus, les femmes craignent de se rendre dans les laboratoires pour les dépistages.

Babette de Rozières

Babette de Rozières, femme influente sur les réseaux sociaux, a posté son message, liké plus de 600 fois : Indécents mes seins? Au final, 19 femmes en beauté qui font un joli pied de nez à la maladie et aux esprits puritains, toujours pour la bonne cause.

 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Rose Up/Facebook Anaëlle Guimbi

Miss France 2021: La designer martiniquaise Murielle Kabile et «Hair Couture» s’invitent à Miss Ile-de-France 2020

Pour cette nouvelle édition Miss Ile-de-France, l’un des concours de beauté le plus prestigieux de l’Hexagone, les organisateur ont fait appel cette année, aux talents de la très célèbre créatrice Murielle Kabile. Elle aura fort à faire, ce soir samedi 19 septembre,  15 candidates prétendantes au titre de Miss Ile-de-France 2020 pour Miss France 2021, comptent sur son génie pour les sublimer.

Expo « Créations Hair Couture », 22 janvier 2017 – Galerie Bulon Paris Rive gauche

La designer, une robertinoise de l’île de la Martinique, a lancé sa marque il y plus de trois ans. De réputation internationale, la créatrice s’est fait connaître grâce à sa maîtrise des afros souvent volumineux et à sa technique du tissage des cheveux qu’elle incorpore dans ses défilés «Hair Couture». Visuels, colorés, les techniques de coiffure que l’on retrouve sur les tenues de ses mannequins sont le fruit d’un travail élaboré qui parfois remontent à des inspirations de la lointaine Afrique.

Murielle Kabile, Paris Fashion Week, juillet 2018 – Arc de Seine

Murielle Kabile n’est pas seulement une designer remarquée et plébiscitée pour son talent et ses somptueuses réalisations. Mettre en avant le cheveu naturel afro c’est aussi, s’engager et valoriser l’authenticité de la femme noire. Prouver, s’il est besoin, qu’en assumant de porter un afro et de se coiffer au naturel est un gage de beauté et de bien être pour les hommes et les femmes de la diaspora noire, laisse-t-elle-entendre quand la presse l’interroge.

Les 15 prétendantes à la couronne de Miss Ile-de-France 2020

Ce soir à 20 heures à Dammarie-Les-Lys dans le département de Seine-Marne, avec ses collègues créateurs, Murielle Kabile sera au coeur de la création et de la mise en beauté. 15 jeunes candidates l’attendent. Une seule sera choisie et sera ce soir Miss Ile-de-France 2020 et Murielle Kabile aura contribué à la rendre unique.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy/Facebook

Miss Ile-de-France 2020 aux couleurs de la Martinique : Chloé Furiet est «stressée mais heureuse» d’être là !

«stressée mais heureuse» Chloé Furiet, est non stop sur la brèche, en répétition depuis plusieurs jours. Elle se confie à notre rédaction.

Ce soir dès 20 heures à Dammarie-Les-Lys dans le département de Seine-Marne aura lieu l’élection de Miss Île-de-France 2020. Parmi les 15 candidates, plusieurs d’entre elles sont issu de la diversité. Entre Clara Lagurgue, Hélène N’Diaye, Eudoxie Momo-Nya, Kimberley Lunion, tantôt d’origine africaine ou antillaise, il y a Chloé Furiet d’origine martiniquaise.

La compétition s’annonce dure, précise Chloé et la jeune fille assure qu’elle ne fait « pas de pronostics car le niveau est élevé » concède la candidate numéro 5. «Stressée mais heureuse» sont les quelques mots qu’elle aura le temps de partager avec ses fans. Ce samedi matin dans la grande salle de Dammarie-Les-Lys, le spectacle doit être revu, rien ne doit échapper aux regards des organisateurs. Pour cet évènement très attendu des concours régionaux, celui de Miss Île-de-France sera très scruté.

15 prétendantes au titre francilien, l’une d’entre elle sera éligible pour le concours Miss France 2021

Seront présentes à cette cérémonie qui se veut prestigieuse, Clémence Botino, Miss France 2020, Miss Île-de-France 2019 et 2016. Mais également les dauphines de Miss île-de-France 2019 Meggy Piannee, Lison Dimartinoff.

Election Miss France 2020 au Dôme de Marseille ce samedi 14 décembre 2019

Toutes les candidates défileront avec les créations des designers suivants, la martiniquaise Murielle Kabyle, Martial Tapolo.

Chloé Furiet

Chloé Furiet, née à Paris et d’ascendance martiniquaise est bien en lice pour remporter ce titre de Miss île-de-France 2020 pour Miss France 2021 est diplômée personnel navigant et exerce dans le mannequinat pour l’instant. Une nouvelle aventure démarre pour la prétendante au trône de Miss pour toute l’île-de-France.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy Images Capture d’écran C’news Actus Dothy – Facebook

Clémence Botino et Sylvie Tellier, cyclistes dans le Tour de France pour «l’Etape du coeur»

Pour «l’Etape du coeur» mardi 8 septembre, Miss France 2020 a suivi un parcours spécial aux couleurs de Mécénat chirurgie cardiaque, entre Châtelaillon-Plage et l’Île-de-Ré.

La 9ème étape du Tour cycliste a été marquée par la présence de la jolie guadeloupéenne, Clémence Botino accompagnée de la Directrice générale de la société Miss France. Parmi de nombreuses personnalités, des aventuriers de Koh-Lanta, des sportifs comme Philippe Candelero ou Automne Pavia, des comédiens et des présentateurs de télévision, tel Henri Sannier. De l’Île d’Oléron à l’Île de Ré, c’est dans un peloton de stars que Miss Guadeloupe 2019, Miss France (pour encore quelques mois), a participé à la 9ème étape de la compétition cycliste.

« Mécénat chirurgie cardiaque » participe à des levées de fonds pour aider des malades. Depuis 14 ans, en partenariat avec les centres Leclerc, l’association  organise des évènements en marge du tour. « Il faut 12 000 euros pour qu’un enfant puisse être opéré ».  Chaque kilomètre parcouru est transformé en dons et versé à « l’Etape du coeur »

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Image société Miss France

Iris Mittenaere : Le règlement du concours Miss France doit changer et s’ouvrir également aux transgenres

Miss France 2016 n’a pas sa langue dans sa poche et Iris Mittenaere est intervenue par voie de presse quant à l’éviction de la candidate guadeloupéenne Anaëlle Guimbi au concours de Miss Guadeloupe 2020. Et, la reine de beauté également Mis Univers 2016 s’est fait entendre de toute la presse nationale. Selon Iris Mittenaere, le concours devient poussiéreux et il est grand temps de faire des changements importants dans l’élection de Miss France.

Dans le journal Le Parisien, Miss France 2016 dénonce les candidates prêtes à tout pour écraser les concurrentes.

Lors de cette interview, elle s’est dit choquée par la dénonciation à l’origine de la disqualification d’Anaëlle Guimbi. Toutefois, même si l’éviction de la candidate se justifie en regard du règlement du concours Miss France, Iris Mittenaere souhaite que ce règlement « du comité Miss France change. Qu’on supprime la partie sur les photos dénudées, à condition qu’elles ne soient pas à caractères pornographiques. Tout comme celle sur la taille minimale imposée de 1m70 ou celle sur les tatouages. Même la chirurgie ne devrait pas être un frein, notamment pour ouvrir le concours aux transgenres »

Notons que le comité Miss Guadeloupe a trouvé un arrangement pour la jeune candidate Anaëlle pourra se représenter l’an prochain, au Concours Miss Guadeloupe 2021 pour Miss France 2022.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Facebook

Clémence Botino échappe à un incendie mortel dans son immeuble

Une année 2020 compliquée pour Miss France 2020, Clémence Botino n’arrête pas d’être confrontée à une série d’évènements malheureux. La reine de beauté guadeloupéenne a échappé de justesse à un incendie dans l’immeuble où elle réside depuis son élection, situé dans le 17ème arrondissement à Paris.

Après le confinement dû à la Covid-19 qui l’aurait obligée à vivre les trois derniers mois sur son île natale, aujourd’hui Clémence Botino a affronté un immense incendie qui s’est déclaré au 10 rue des Ternes, dans l’immeuble où sont logées les Miss France. Elle a pu être évacué rapidement, rapporte Sylvie Tellier la directrice générale de Miss France. Clémence Botino s’en est sortie sans dommages grâce à l’intervention des pompiers.

Si Sylvie tellier a tenu a rassurer les fans de Miss France 2020 depuis son compte Instagram, la police de son côté a fait part d’un bilan plus lourd. L’incendie a fait deux blessés et un mort, il s’agit d’une femme âgée qui résidait au 4ème étage.

La présidente de Miss France a remercié les pompiers « qui dédient leur vie pour éteindre les feux et sauver les gens des flammes ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy

Clémence Botino est Miss France 2020 grâce uniquement aux votes du public

Clémence Botino n’était sans doute pas attendu parmi les favorites du concours Miss France 2020. Mais c’est bien la guadeloupéenne âgée de 22 ans qui remporte la couronne de Miss France 2020 face à Miss Provence, Miss Bourgogne et Miss  Côte d’Azur qui semblaient avoir toutes les faveurs du Jury, selon les récapitulatifs des résultats révélés ce dimanche 15 décembre. La victoire de Clémence Botino est sans appel, car la jeune fille qui doit sa victoire uniquement aux votes du public a été qualifiée haut la main dans le Top 15 puis toujours sous le feu du public qui la voulait, la guadeloupéenne a atteint le top des 5 finalistes ce samedi 14 décembre 2019. Puis au terme de 3h30 de direct, Clémence Botino, originaire du Gosier en Guadeloupe, du haut de ses 1,75mètres, a été sacrée reine de beauté de tous les français.

Une victoire qui ne fait pas l’unanimité ni dans les rangs du Jury qui la plaçait huitième, ni chez les supporters des autres Miss ultramarines. L’éviction de Miss Martinique, de Miss Réunion ou de Miss Saint-Barthémy/Saint-Martin ont laissé libre cours à de violentes contestations après ce concours qui aura rassemblé plusieurs millions de spectateurs.

Pour l’heure, la jeune étudiante à la Sorbonne, d’une grande aisance et très spontanée sur scène savoure sa victoire après son couronnement. Elle remplace désormais la polynésienne Vaimalama Chaves, son contrat de reine dure un an où elle est totalement prise en charge par le Comité Miss France que dirige l’ancienne Miss Sylvie Tellier.

Dans son trousseau de Miss France 2020, Clémence Botino reçoit de nombreux lots dont une Peugeot E208, 2 robes de créateurs et l’antillaise est assurée d’avoir les services d’un coiffeur toute l’année. Les 30 Miss seront abonnées, entre autres à Tv Mag en plus de leurs cadeaux tels des tablettes tactiles ou smartphones.

La folle soirée de Clémence Botino au Dôme de Marseille ce samedi 14 décembre 2019.

 Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Capture d’écran réalisée par C’news Actus Dothy