«Les policiers sont souvent les fils et les filles du peuple»

«Les policiers sont souvent les fils et les filles du peuple». Ces hommes et ces femmes souvent issus des classes populaires sont aujourd’hui agressés, tués, égorgés. Une situation qui s’agrave et qui rend inconfortable la vie des gardiens de la paix, dénoncent les milliers d’agent …

%d blogueurs aiment cette page :