Giscard d’Estaing est mort, sa visite en Martinique il y a 46 ans où l’attendaient Aimé Césaire et Gérald Ford

Valérie Giscard d’Estaing est mort à 94 ans des suites du Covid-19.

VGE fut le troisième Président de la République. Si on a beaucoup parlé de sa volonté de reconstruire l’Europe ( dans une harmonisation fiscale et sociale), il reste le président qui avait un attachement profond pour l’égalité homme-femmes dans son pays. On lui doit la nomination de Françoise Giroud à la Condition féminine, le projet de loi sur l’avortement admirablement défendu par Simone Veil. Valérie Giscard d’Estaing est aussi celui qui donnera le droit de vote à 18 ans, faisant les jeunes entrer dans le jeu démocratique, après leur rébellion de mai 1968.

Mais on se rappellera la distance que mettait le Président Giscard d’Estaing avec son peuple malgré tous ses efforts pour être vu comme un président moderne. Et c’est aussi lui à qui l’on doit le régime du rapprochement familial aujourd’hui tant décrié.

Anémone et Valéry Giscard d’Estaing

En 1981, il perd l’élection présidentielle après sa punchline pendant la campagne électorale où il sortira cette phrase culte : « Vous n’avez pas le monopole du coeur. Vous n’avez pas Monsieur Mitterrand, le monopole du coeur ! En 1981, après son échec à la présidentielle, il laissera trois fois plus de chômeurs qu’à son arrivée au pouvoir, un déficit faible et une dette « contenue ».

En 1974, Valéry Giscard d’Estaing était en visite en Martinique entre les 13 et 16 décembre, lors du sommet Giscard/Ford, préfiguration du G7, qui s’est achevé le matin du lundi 16. Une visite présidentielle qui annonçait également la départementalisation économique de l’île.

VGE en Martinique, Image ©️Don de Fernand Bibas/Bibliothèque des Archives

Durant cette visite, décrite par le quotidien local France-Antilles Martinique, Valérie Giscard d’Estaingfit une escale à Saint-Pierre, à Sainte-Marie, au Marin, assista à la messe en l’église des Trois-Ilets, et improvisa une halte, à proximité du lycée Schoelcher, chez un « coiffeur-buvette » . En bras de chemise, il réclama à boire : il fut servi. Valérie Giscard d’Estaing s’empara de la bouteille et la but au goulot, déclenchant une salve d’applaudissements de ses supporters. (…) Après son triomphe sur la Savane, Valérie Giscard d’Estaing gagna la résidence préfectorale, sur la route de Didier, en attendant de revenir au centre-ville foyalais où l’attendait Aimé Césaire, à la mairie de Fort-de-France. Ce rendez-vous n’aura jamais lieu car le président y renonça (…) Pour VGE, son refus partait d’un constat des services de sécurité qui « m’ont prévenu que l’accès à la mairie était impossible en raison de la très grande affluence populaire (…) Je ne voulais pas que mon voyage puisse donner lieu à des accidents, et qu’il y ait des bousculades dans ces rues étroites, des gens écrasés ou piétinés (…) » (France Antilles-Martinique).
Un fâcheux incident qui interroge encore sur la volonté ou pas du Président Valéry Giscard d’Estaing de rencontrer, le poète, l’écrivain, l’homme politique Aimé Césaire, le fondateur du Parti progressiste martiniquais.
Jean Bedel Bokassa et Valéry Giscard d’Estaing (1975) – Nouvel Obs

 

La Présidence de Valéry Giscard d’Estaing sera entachée avec : Laffaire des diamants, ou affaire des diamants de Bokassa, est une affaire politique impliquant le président français Valéry Giscard d’Estaing et l’ancien président puis empereur de Centrafrique Jean-Bedel Bokassa (…) Elle fait suite à la remise confidentielle de diamants, en 1973, par le président de la République centrafricaine Bokassa à Giscard d’Estaing, qui était alors ministre français de l’Économie et des Finances (Wikipédia).

Le troisième Président de la République est décédé à 94 ans, des suites du Covid-19.

Le 11 décembre 2003, Valéry Giscard d’Estaing est élu membre de l’Académie française

Dorothée Audibert-Champenois rédactrice CnewsActusDothy – Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy – Images ©️ Docteur Rose-Rosette – Source Visite Martinique ©️France-Antilles Martinique (13/12/2014) – Images Bibliothèque des Archives de Martinique ©️Don de Fernand Bibas – ©️JSL

 

JoeyStarr et Babette de Rozières en colère, contre la fermeture des petits commerces « Injuste ! On ne peut pas se tromper sur tout ! »

Samedi 14 novembre 2020, sur son compte Instagram, le rappeur JoeyStarr s’est laissé emporter par la colère en taclant le Premier ministre, Jean Castex.  Certaines décisions prises par le chef du gouvernement d’Emmanuel Macron ne font pas l’unanimité et à l’instar de son aînée guadeloupéenne, Babette de rozières, l’interprète du film « Polisse », JoeyStar apporte son soutien aux petits commerces et il le fait savoir sur les réseaux sociaux.

Fin octobre, l’annonce du reconfinement pour cause de propagation alarmante du nouveau Coronavirus ne fait pas que des heureux. Immédiatement ciblés comme vendeurs de produits non-essentiels, les petits commerces ont dénoncé, dans le même temps, une concurrence déloyale face aux grandes surfaces libres de vendres ces produits dits-non essentiels.

Selon Babette de Rozières, élue au Conseil Régional d’Île-de-France « Tout est essentiel, ce n’est pas normal qu’on ferme les petits commerçants qui triment pour travailler, qui travaille au jour le jour. C’est leur gagne pain et on permet aux grandes surfaces de travailler. C’est une injustice. Moi, je me soulève contre cela » explique la gastronome dans une vidéo, publiée sur son compte Facebook, le 2 novembre dernier.

Si, une semaine plus tard, le gouvernement de Jean Castex intimait l’ordre aux hypermarchés, de fermer les rayons de ces produits interdits aux petits commerces, c’était sans compter sur l’explosion de la vente en ligne, qui ne s’est jamais aussi bien portée. Le leader des ventes, le géant « Amazon » est indexé ce samedi par le rappeur martiniquais, JoeyStarr.

JoeyStarr qui ne se dérobe jamais devant une injustice, quelqu’elle soit, a posté un photomontage où l’on voit le Premier ministre sacré comme  l’ « employé du mois » chez Amazon. « Bientôt le Black Friday ou comment achever les petits commerçants ! On ne peut pas se tromper sur tout sans en avoir l’intention !!! » a-t-il commenté sous le photomontage.

Un message qui a fait réagir les internautes mais également la ministre de la culture Roselyne Bachelot. Elle a déclaré « Il faut aussi que nous nous adaptions à cette nouvelle civilisation du numérique et c’est le sens que j’ai voulu dans le plan de relance (…) pour adapter le monde culturel à cette nouvelle donne numérique (…) Ils se gavent, mais à nous de ne pas les gaver ». 

Selon les premiers sondages, publiés au lendemain de l’intervention présidentielle du 28 octobre, sept Français sur dix approuvent le reconfinement. Mais il semble moins bien accepté qu’au mois de mars, « les nerfs sont à vif, le climat social est explosif », note le journal Le Monde.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebok Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy – Images

Cinéma-Covid19 : « C’est comme une bouffée d’oxygène », le cinéaste haïtien Patrick J. Exenat au FIFP de Cannes

« En revenant au Festival International du Film Panafricain, j’ai ressenti la même force, la même vague, la même intensité que les années précédentes ». Avec un nouveau court métrage en compétition, Patrick Exénat, originaire d’Haïti, a de nouveau été présent à la 17ème édition du Festival International du Film Panafricain qui se tenait dans la ville de Cannes du 22 au 28 octobre 2020. L’occasion de retrouver le cinéaste et de recueillir ses impressions sur un Festival qui existe suite aux efforts quotidiens de son fondateur Basile Nguangue Ebelle.

 

« Avec toutes les contraintes depuis quelques mois, c’est bien que le Festival ce soit tenu en présentiel, c’est comme une bouffée d’oxygène » annonce le réalisateur de « Je suis un combat ».  Un court métrage de fiction axé sur la maladie du cancer.

Ce dernier soir de Festival de cinéma restera une très belle soirée assure le réalisateur, un évènement qui se perpétue chaque année et qui permet des échanges et de nombreux partages entre  acteurs ou réalisateurs de différents pays, reconnaît Patrick J. Exenat.  Optimiste sur la crise sanitaire qui pourtant déstabilise la profession, le cinéaste annonce sa prochaine participation à la 18ème édition du Cinéma Panafricain de Cannes.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy – Images @Do Thy