Ben Watkins, décède à 14 ans d’une forme rare de cancer, il était une star de «MasterChef Junior» sur Fox-Tv

Ben Watkins, la star de «MasterChef Junior» dont les parents sont morts lors d’une dispute conjugale, est décédé à 14 ans d’une forme rare de cancer. «les poumons de Ben ne pouvaient plus lui donner l’air dont il avait besoin pour respirer. Cela a été dévastateur»,  expliquait son oncle qui l’a veillé plusieurs mois depuis son lit d’hôpital Lurie Children’s Hospital of Chicago.

Ben est décédé ce lundi 16 novembre 2020 après une bataille de 18 mois contre une forme extrêmement rare de cancer, l’histiocytome fibreux angiomatoïde, une tumeur des tissus mous survenant le plus souvent chez les enfants et les jeunes adultes. Ben a souvent dit à son oncle qu’il avait l’impression d’être «torturé» par la douleur et les efforts cliniques complexes pour la vaincre.

Cet été, alors que Ben dormait dans une unité de soins intensifs, son oncle racontait au quotidien Chicago Tribune comment une croissance de la taille d’une balle de golf dans le cou de Ben s’était propagée en une tumeur de la taille d’un pamplemousse. Ben avait commencé des traitements de chimiothérapie pour des tumeurs similaires sur son poumon, sa colonne vertébrale et son épaule.

En septembre, les tumeurs ont «tué», pour la première fois le poumon gauche de Ben. Son poumon droit débordé a alors commencé à lâcher.

«Malgré toute la douleur et la maladie que Ben a endurées, il ne s’est jamais plaint, pas une seule fois», a déclaré son oncle Anthony Edwards, qui est resté au chevet de Ben pendant des mois.

Au milieu de sa douleur et de sa souffrance, Ben a diverti le personnel de l’hôpital avec des blagues spirituelles et des gestes pour les autres, rapporte son oncle

L’histoire de Ben restera tragique. Son père, Michael Watkins, 46 ans, meurt après avoir abattu la mère de Ben, Leila Edwards, 43 ans. Selon les enquêteurs il s’agissait d’un meurtre-suicide. La mère de Leila Edwards, Donna Edwards, et son jeune frère, Anthony Edwards, sont devenus les tuteurs de Ben.

À 11 ans, Ben est apparu sur la sixième saison de la série de compétitions culinaires à succès, «MasterChef Junior» sur Fox-TV. Il était considéré comme un favori des fans. Ben rêvait d’ouvrir un jour sa propre boulangerie ou son restaurant comme son père l’avait fait avec Bodacious Barbecue & Deli de Big Ben, nommé en l’honneur de Ben.

Ben Watkins, qui a eu 14 ans en septembre, sera à jamais un super-héros mythique pour le fils de son oncle. Il l’appelait affectueusement Cookie. «Baby Anthony».

Ben Watkins

Dorothée Audibert-Champenois Rédactrice en chef de C’news Actus Dothy @Do Thy – Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy – ©️ Images Chicago Tribune

 

Cancer : Une jeune médecin développe une technologie au laser qui tue les cellules cancéreuses

Sa tante, Ora Lee et son oncle, le général Lee Smith étaient ses seuls parents, ceux qui dès son plus jeune âge l’ont élevée. Tous les deux sont morts du cancer et le Docteur Hadiyah-Nicole Green s’est alors engagée dans la lutte contre cette maladie qui l’a laissée orpheline.

Alors qu’elle préparait un doctorat en physique, Hadiyah-Nicole Green a cherché à découvrir comment la technologie pouvait être utilisée pour tuer les cellules cancéreuses. Le médecin a décidé de consacrer des années de sa vie au travail pratique et à la recherche. Hadiyah-Nicole Green a finalement mis au point une technologie laser utilisant des nanoparticules, capable de détruire les cellules cancéreuses.

le Dr Hadiyah-Nicole Green est devenue la 76e femme noire sur 100 détenant un doctorat en physique aux États-Unis.

Après ses études secondaires, elle a suivi une formation en informatique à l’Université Xavier. Puis a poursuivi ses études à l’université Alabama. En 2003, la jeune femme obtient son baccalauréat en physique et en optique. En 2009, Nicole Green réussit une maîtrise en sciences de la physique à l’Université d’Alabama. puis termine son parcours avec un doctorat en physique en 2012.

Hadiyah-Nicole Green a eu l’occasion de faire un stage à la NASA et a pu côtoyer des chercheurs scientifiques.

Elle aura passé onze années  de sa vie à faire des recherches dans un laboratoire jusqu’au jour où une expérience change sa vie. Le Docteur Hadiyah-Nicole Green écarte un processus qu’elle jugeait inutile et injecte des nanoparticules « par voie intratumorale» et attend le résultat final. Quand elle retourne au laboratoire le lendemain, la tumeur avait diminué.

Hadiyah-Nicole Green a ensuite fondé la Fondation de recherche sur le cancer Ora Lee Smith.

Source Your World – Dorothée AudibertChampenois Facebook C’news Actus Dothy Images Your World