Las d’être renvoyés et mal payés, ils se forment en Belgique et ouvrent leur Chocolaterie classée 5 étoiles aux USA

Fatigué d’être régulièrement licencié, d’être mal payé dans une Amérique en proie à un racisme systémique, Patrick Glanville a juste décidé de faire les choses comme il le sentait. Il a simplement choisi de se mettre à son compte et de devenir son propre patron. …

%d blogueurs aiment cette page :