Audrey Pulvar : Les masques obligatoires à Paris, pas sur les Champs-Elysées, l’adjointe au maire s’explique

A Paris, pour une durée d’un mois, dès  demain, lundi 10 août 2020 à 8 heures, le masque sera obligatoire pour les plus de 11 ans dans plusieurs zones très fréquentées de la capitale. Si les premiers jours les policiers feront preuve de tolérances,  en cas de récidive l’amende sera de 135 euros.

Certains secteurs très touristiques ne sont pas concernés par ce dispositif.

Audrey Pulvar (Capture)

Sur les Champs Elysées, la plus belle artère du monde le port du masque ne sera pas obligatoire.  L’avenue la plus emblématique de Paris n’est pas concernée. Audrey Pulvar, adjointe à l’alimentation durable, à l’agriculture et aux circuits courts à la Mairie de Paris porte une réponse : « Manifestement la distance qui est possible sur les Champs Elysées vu la largeur des trottoirs et, le fait aussi que cette année, la fréquentation touristique est moins importante (à cause de la crise sanitaire). Et le fait qu’il y a moins de monde dans les artères, permet, pour le moment, de ne pas rendre obligatoire le port du masque sur une artère comme sur les Champs-Elysées. »

Les lieux les plus concernés se trouvent essentiellement dans la zone Rive Droite, comme Bercy Village, la Butte Montmartre, les quais de Seine, les marchés couverts et découverts, les rues comerçantes. Ce dispositif de protection dans le cadre de la distanciation sociale  sera modifié selon la progression de l’épidémie Covid-19 en Île-de-France.

Mairie de Paris (DAC)

Dorothée Audibert-Champenois/facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy Images C’news Actus Dothy/ et capture d’écran

Anne Hidalgo présente les nouveaux élus ultramarins qui siègent au Conseil de Paris

Aux dernières municipales, parmi les 163 nouveaux conseillers élus à Paris, figurent trois ultramarins originaires de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Réunion. Des trois conseillers délégués, nommés par Anne Hidalgo, la maire sortante et réélue, l’acteur guadeloupéen, Jacques Martial est en charge de l’Outre-Mer.

Vendredi 3 juillet 2020 lors du Conseil de Paris,  la maire socialiste Anne Hidalgo a officialisé son exécutif pour son second mandat.

Audrey Pulvar était deuxième sur la liste Paris en commun, alliance de la gauche écologiste dans les quatre premiers arrondissements fusionnés nommés Paris Centre, conduite par Ariel Weil. L’ex-présidente de la Fondation Hulot, pour la nature et l’homme sera en charge de l’alimentation durable.

Audrey Pulvar -PS (Martinique)

Jacques Galvani qui a rejoint la liste Paris en Commun du 18e arrondissement pour les dernières municipales aura le portefeuille du handicap et de l’accessibilité.

Jacques Martial, l’acteur né en Guadeloupe, septième sur la liste d’Anne Hidalgo dans le 12ème arrondissement, est conseiller délégué en charge de l’Outre-mer.

Samia Badat-Karam – LR, union de la droite (Réunion)

Samia Badat-Karam, en 4ème position sur la liste de Francis Szpiner, candidat LR soutien de Rachida Dati entre au conseil de Paris. La réunionnaise, Samia Badat-Karam est aussi déléguée générale de la Fédération des Entreprises des Outre-Mer (FEDOM). Au Conseil Représentatif des Français de l’Outre-mer, Samia Badat-Karam est nommée au Conseil d’administration, l’ultramarine est aussi maire-adjointe dans le 16ème arrondissement de Paris depuis 2014.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Crédit Photo Joséphine Brueger (Mairie de Paris) /Twitter

Victoire d’Anne Hidalgo avec 50% des voix , Audrey Pulvar, sa porte parole savoure sa victoire

Avec un taux record d’abstention les résultats des municipales de 2020 resteront historiques. Malgré cette abstention massive, les électeurs de la maire sortante Anne Hidalgo se sont mobilisés pour la faire réélire. Anne Hidalgo rempile pour un nouveau mandat avec un résultat un  peu moins bien qu’en 2014.

Avec sa porte-parole, Audrey Pulvar, la maire Anne Hidalgo célèbre un nouveau mandat.

Le score global pour la mairie de Paris donne :

Anne Hidalgo à 50,2%
Rachida Dati : 32%
Agnès Buzin 16%

Les résultats de la répartition des sièges à Paris :

Anne Hidalgo UG : 96 à 102 sièges
Rachida Dati Liste LR : 48 à 55 sièges
Agnès Buzyn Liste LREM : 5 à 9 sièges

Au premier tour de l’élection, Anne Hidalgo était sortie largement en tête du scrutin avec 29,33 % des voix, loin devant Rachida Dati (22,7 %) et Agnès Buzyn (17,3 %).

Audrey Pulvar, la porte parole de «Paris en Commun», soutien d’Anne Hidalgo.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
images capture d’écran C’news Actus Dothy