Miss France 2021: Sonia Rolland et Vaimalama Chaves dans le Jury composé à 100% d’anciennes Miss

Les jours approchent à grand pas pour l’élection la plus médiatisée de France, celle qui élira la prochaine Miss France pour l’année 2021. Déjà déplacé pour cause de Covid-19, le concours est maintenu et pour preuve les préparatifs vont bon train. Pas de sable fin ni de cocotier, mais un voyage non loin du château de Versailles, dans un hôtel chic et glamour que les 29 Miss régionales se sont se sont entraînées pour le jour J. tout en enregistrant leur vidéo de présentation.

Soirée d’élection 14 décembre 2019 au Dôme de Marseille

Du côté de la production tout va bien également. Ce samedi, un Jury exceptionnel a été dévoilé dans les colonnes du quotidien francilien Le Parisien. Et le casting est exceptionnel.

Vaimalama Chaves et Clémence Botino

Aux côtés d’Iris Mittenaere, la présidente du Jury, plusieurs anciennes Miss auront pour mission de départager toutes les candidates désignées au sein de leur comité respectif. Dans ce Jury composé à 100 % d’anciennes Miss France, les téléspectateurs vont retrouver des anciennes gagnantes comme Linda Hardy (1992) et Elodie Gossuin (2001). Mais également Sonia Rolland, élue Miss France 2000 et Vaimalama Chaves, élue plus récemment Miss France 2019.

Sonia Rolland Miss France 2000

La cérémonie aura lieu le 19 décembre, présentée par Jean-Pierre Foucault et Sylvie Tellier, la soirée du sacre de la nouvelle Miss France sera retransmise depuis le Puy du Fou, élu meilleur parc d’attraction traditionnel du monde. Encore quelques semaines, et Clémence Botino passera sa couronne à celle qui la succédera pour une année 2021 qu’on espère sans doute plus bienveillante.

Sacre de Clémence Botino, Miss France 2020 à Marseille

Dorothée Audibert-Champenois rédactrice en chef de CNEWSACTUSDOTHY/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy -Images Capture d’écran C’news Actus Dothy

 

Ben Watkins, décède à 14 ans d’une forme rare de cancer, il était une star de «MasterChef Junior» sur Fox-Tv

Ben Watkins, la star de «MasterChef Junior» dont les parents sont morts lors d’une dispute conjugale, est décédé à 14 ans d’une forme rare de cancer. «les poumons de Ben ne pouvaient plus lui donner l’air dont il avait besoin pour respirer. Cela a été dévastateur»,  expliquait son oncle qui l’a veillé plusieurs mois depuis son lit d’hôpital Lurie Children’s Hospital of Chicago.

Ben est décédé ce lundi 16 novembre 2020 après une bataille de 18 mois contre une forme extrêmement rare de cancer, l’histiocytome fibreux angiomatoïde, une tumeur des tissus mous survenant le plus souvent chez les enfants et les jeunes adultes. Ben a souvent dit à son oncle qu’il avait l’impression d’être «torturé» par la douleur et les efforts cliniques complexes pour la vaincre.

Cet été, alors que Ben dormait dans une unité de soins intensifs, son oncle racontait au quotidien Chicago Tribune comment une croissance de la taille d’une balle de golf dans le cou de Ben s’était propagée en une tumeur de la taille d’un pamplemousse. Ben avait commencé des traitements de chimiothérapie pour des tumeurs similaires sur son poumon, sa colonne vertébrale et son épaule.

En septembre, les tumeurs ont «tué», pour la première fois le poumon gauche de Ben. Son poumon droit débordé a alors commencé à lâcher.

«Malgré toute la douleur et la maladie que Ben a endurées, il ne s’est jamais plaint, pas une seule fois», a déclaré son oncle Anthony Edwards, qui est resté au chevet de Ben pendant des mois.

Au milieu de sa douleur et de sa souffrance, Ben a diverti le personnel de l’hôpital avec des blagues spirituelles et des gestes pour les autres, rapporte son oncle

L’histoire de Ben restera tragique. Son père, Michael Watkins, 46 ans, meurt après avoir abattu la mère de Ben, Leila Edwards, 43 ans. Selon les enquêteurs il s’agissait d’un meurtre-suicide. La mère de Leila Edwards, Donna Edwards, et son jeune frère, Anthony Edwards, sont devenus les tuteurs de Ben.

À 11 ans, Ben est apparu sur la sixième saison de la série de compétitions culinaires à succès, «MasterChef Junior» sur Fox-TV. Il était considéré comme un favori des fans. Ben rêvait d’ouvrir un jour sa propre boulangerie ou son restaurant comme son père l’avait fait avec Bodacious Barbecue & Deli de Big Ben, nommé en l’honneur de Ben.

Ben Watkins, qui a eu 14 ans en septembre, sera à jamais un super-héros mythique pour le fils de son oncle. Il l’appelait affectueusement Cookie. «Baby Anthony».

Ben Watkins

Dorothée Audibert-Champenois Rédactrice en chef de C’news Actus Dothy @Do Thy – Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy – ©️ Images Chicago Tribune

 

Djedje Apali : Les causes de son décès et l’hommage émouvant d’Aïssa Maïga « Prenons soin les uns des autres ! »

Il aura fallu un appel lancé par sa famille pour disparition inquiétante pour que l’on sache toute la vérité sur l’absence de nouvelles du comédien. Si l’inquiétude a grandi en juillet dernier, en réalité il y a plus d’un an que les amis du comédien ne savait pas où il se trouvait. Ce vendredi 13 novembre 2020, une nouvelle a clôt définitivement tout espoir de retrouver l’acteur vivant.

L’interprète principal du film « Le Gang des Antillais » est décédé, a annoncé le Parquet de Reims, la ville où résidait Djedje Apali depuis 2013. Son corps a été formellement identifié grâce à ses empreintes dentaires. Aujourd’hui, les causes de sa mort ont été révélées dans la presse et ses amis proches dont la comédienne Aïssa Maïga, ont rendu hommage à l’acteur.

Enfin, l’avis de recherche qui a été diffusé récemment aura permis aux enquêteurs de faire le lien avec une personne qui s’était jetée sous un train en Gare de Bezannes en juillet 2019. sBezannes est une commune française située dans le département de la Marne, en région Grand Est. Elle fait partie de la communauté d’agglomération du Grand Reims. À cette époque, personne n’avait pu identifier cette personne. C’est son dossier dentaire qui a finalement confirmé qu’il s’agissait bien de l’acteur Djedje Apali.

 Sur son compte Instagram, Aïssa Maïga lui a écrit un long message dans lequel se sont associés plusieurs artistes dont la chanteuse Inna Modja : « C’est le coeur lourd que j’ai appris le décès de l’acteur Djedje Apali. Djedje a mis fin à ses jours en juillet 2019. Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches. Je garde de lui le souvenir émus de nos débuts dans le métier, de nos rêves. Je n’oublierai pas son charme, son charisme incroyable, ni son humour dévastateur. Et bien sûr, subsiste le regret de ne pas avoir eu l’occasion de le revoir pour lui dire à nouveau combien il comptait pour  nous et lui témoigner toute mon admiration. Prenons soin les uns des autres. Je tiens également à remercier tout.es celles et ceux qui ont relayés l’avis de recherche. Votre réactivité a permis de mettre un coup d’accélérateur à l’enquête. Et de faire émerger la vérité ».

Un message publié également sur le compte Facebook de la comédienne qui a beaucoup ému les internautes.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy – Images Capture d’écran

 

Candace Owens fustige Obama «Méprisable ! Il joue la carte du racisme et il hait l’Amérique»

Candace Owens refuse de concevoir que Joe Biden est le 46ème président des Etats-Unis. Dans une vidéo postée sur son compte Facebook, ce jeudi 12 novembre, la jeune républicaine ne mâche pas ses mots. «Joe Biden n’est littéralement et légalement pas le président élu. Alors pourquoi les médias prétendent-ils qu’il l’est?» a-t-elle commenté, une vidéo qui jusqu’à vendredi soir comptabilisait plus de 126 milles likes, 74 milles partage et plus d’un million de vue.

Et jeudi soir, dans une interview accordée à Fox News, Candace Owens qui a rejoint le parti Républicain en 2017, n’a pas épargné  le principal supporter de Joe Biden, elle accuse Barack Obama «de tourner le dos au pays» après que l’ancien président ait expliqué la percée de Donald Trump comme une réaction raciste des Blancs, par peur«d’avoir un homme noir à la Maison Blanche». 

«C’est un homme qui utilisait le racisme dans ses discours, il joue la carte de la race. Les démocrates noirs ne l’intéressent que pendant les élections» a martelé Candace Owens, qui répondait aux questions de Sean Hannity, le présentateur de l’émission politique Hannity sur la chaîne de télévision d’information en continu Fox News.

Selon Candace Owens, Barack Obama est «le seul président sortant de la  Maison Blanche qui déteste l’Amérique». La militante a qualifié l’ancien président d’ «absolument méprisable» pour les commentaires qu’il a faits sur Donald Trump dans ses mémoires qui seront publiés mardi 17 novembre prochain.

Leo Terrell

L’avocat des droits civiques pro-Trump, Leo Terrell, a rejoint Candace Owens sur Hannity ce jeudi soir, l’homme de loi n’a pas manqué de blâmer Barack Obama pour son échec sur le racisme pendant sa présidence.

«Regardons ce qu’il fait depuis huit ans : Black Lives Matter a vu le jour, la criminalité des Noirs a augmenté, le taux de pauvreté des Noirs a augmenté», a déclaré Léo Terrell.

«Voilà ce que font les démocrates, ils utilisent les électeurs noirs comme un moyen de parvenir à leur fin. Ils ne veulent jamais solutionner les problèmes des Afro-Américains en Amérique parce qu’ils les voient comme un bloc électoral à dessein. C’est juste la vérité», a expliqué l’avocat.

Candace Owens a tenu à préciser que «les États-Unis sont un pays à majorité blanche et que Barack Obama n’est devenu président des États-Unis que grâce aux votes des Américains blancs qui l’ont soutenus».

Des accusations qui viennent en marge de la diffusion d’extraits des prochains mémoires de Barack Obama, révélés jeudi.  Dans cette interview, l’ancien Président américain,fait part des relations raciales aux États-Unis.

À CBS, lors de sa première interview télévisée depuis l’élection de Joe Biden, Barack Obama a déclaré dans «60 Minutes»’ qu’il pensait que le pays était sur une «voie dangereuse». L’ancien chef d’Etat critiquait les membres du parti républicain pour s’être rangés aux côtés de Donald Trump, sur ses allégations de fraude électorale. «C’est une étape de plus dans la délégitimation non seulement de la nouvelle administration Biden, mais de la démocratie en général. Et c’est une voie dangereuse» a insisté Barack Obama.

«A Promised Land», l’ouvrage de 768 pages sera publié le mardi 17 novembre 2020.

 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy – Images WSIC – Candace Owens – Capture vidéo

Will Smith dans la spéciale « Retrouvailles du Prince du Bel Air », programmée mi-novembre sur HBO Max

Tante Viv, Janet Hubert, Will, Carlton et toute la famille Banks sont réunis pour le spécial 30e anniversaire du « Prince de Bel Air.

La série culte « Le prince de Bel Air », aura duré six saisons et 148 épisodes, et chaque épisode durait 30 minutes. La nostalgie aidant, Will Smith a réussi a réveiller les fans de cette série américaine dont il était la vedette dans les années 1990. Des retrouvailles sont prévues et seront une nouvelle occasion de redécouvrir les autres acteurs qui ont contribués au succès de la sitcom.

Le 19 novembre prochain sur la plateforme HBO Max, une soirée spéciale est programmée qui réunira Wil Smith, Alfonso Ribeiro, Tatyana Ali, Karyn Parsons, Joseph Marcell et Daphne Maxwell Reid, ainsi que DJ Jazzy Jeff.

Le regretté James Avery, qui jouait l’oncle Phil dans la série, restera le grand absent de cette spéciale. L’acteur est décédé le 31 décembre 2013, Il serait mort des suites de complications après une opération chirurgicale à cœur ouvert, précisait son agent. Aux côtés de Will Smith et Alfonso Ribeiro (Carlton), James Avery jouait un père de famille aisé de Los Angeles qui de sa voix grave sermonnait son neveu Will venant d’un milieu plus modeste. On gardera en mémoire ses talents de danseur, faisant des déhanchés endiablés avec ses deux jeunes complices.

En plus de la spéciale retrouvailles, une série dramatique « Fresh Prince » est en cours de développement chez Peacock (NBC Universal). La nouvelle émission qui a déjà reçue une commande pour deux saisons sera produite par Will Smith.

Voici la bande-annonce qui donne un avant-goût de ces retrouvailles très spéciales :

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy – Images Capture d’écran / Facebook Wil Smith

Usa-Election: Eva Longoria s’excuse pour avoir minimisé le rôle des femmes noires au profit des latinos «les vraies héroïnes»

Dimanche 8 novembre 2020, le lendemain de l’annonce de Joe Biden, victorieux à l’élection présidentielle américaine,  Eva Longoria, l’ancienne star de Desperate Housewives (Gabrielle Solis) est interviewée par Ari Melber sur MSNBC. Alors qu’elle est interrogée sur la récente campagne électorale, l’actrice qui se dit «fière de ses origines mexicaines» et le clame et haut et fort déclarait à l’antenne «les femmes de couleur se sont manifestées de manière importante» et tempérait ses propos en ajoutant : «Bien sûr, vous avez vu en Géorgie ce que les femmes noires ont fait, mais les femmes latines étaient les vraies héroïnes ici, battant les hommes dans tous les États et votant pour Biden-Harris».

Des remarques qui n’ont pas plus sur les réseaux sociaux et ont valu à la maman de Santiago Enrique Bastón, une envolée de critiques peu amènes. Les internautes lui reprochant de minimiser l’impact des femmes noires sur les élections de 2020. Beaucoup soulignant son utilisation gênante de l’expression «vraies héroïnes».

Dans un tweet Eva Longoria s’est longuement excusée et regrette qu’elle ait été mal comprise. «Je suis tellement désolée et triste d’entendre que mes commentaires sur MSNBC pourraient être perçus comme une non-reconnaissance des femmes noires. Quand j’ai dit que les Latinas étaient des héroïnes à cette élection, je voulais simplement dire qu’elles se sont manifestées en plus grand nombre et ont voté plus progressivement que les Latino-Men» expliquait l’actrice sur son compte.

Elle a indiqué dans son long texte  que: «Les Latinas (qui souvent s’identifient comme Afro-Latina), les femmes autochtones, les femmes AAPI et d’autres femmes de couleur se tiennent aux côtés des femmes Noires afin d’unir notre voix et notre pouvoir. Ensemble, nous sommes imparables! Rien que de l’amour et du soutien pour les femmes noires du monde entier ! Vous méritez une standing ovation !!!! »

«Ma formulation n’était pas claire et je le regrette profondément. Il y a une telle histoire de lutte contre les Noirs  dans notre communauté et je ne voudrais jamais y contribuer, alors laissez-moi être très clair : les femmes noires ont longtemps été l’épine dorsale du Parti démocrate, quelque chose que nous avons vu se jouer dans cette élection ainsi que lors des précédentes» a tenu à préciser Eva Longoria.

Parmi ses soutiens, Kerry Washington, la jeune afro-américaine a répondu à la déclaration d’Eva Longoria lui offrant son aide. «Nous avons été dans de nombreuses tranchées ensemble. Elle est une combattante pour toutes les femmes» a tweeté la californienne Kerry Washington.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy  – Image Democratic National Convention

 

 

Francky Vincent dénonce racisme et clichés voulus dans « La Ferme Célébrités », « Il fallait montrer un peu l’Antillais paresseux »,

Le chanteur guadeloupéen, Francky Vincent déballe et lâche tout ce qu’il n’a toujours pas digéré pendant sa participation très people dans « La Ferme Célébrités », une émission diffusée à grande écoute sur la première chaîne de France. Jeudi 5 novembre le chansonnier très populaire aux Antilles que dans l’Hexagone était dans les studios de « Non Stop People ». Le présentateur de l’émission Jordan de Luxe le recevait et il n’a pas été déçu des étonnantes accusation de son invité à l’égard de la chaîne TF1.

Francky Vincent aura passé en tout sept semaines dans l’édition de 2010Mickael Vendetta sortira vainqueur. Selon le guadeloupéen, tout était monté au final, pour dénigrer et donner une mauvaise image des antillais. Dix ans plus tard, le chanteur guadeloupéen s’en souvient et fait de terribles confidences dans « L’instant de Luxe » : « Il fallait montrer un peu l’Antillais paresseux, qui fait la sieste (…) Il y avait des clichés comme ça ». 

Etonnant qu’il n’est pas réagit pourtant. Pour sa défense, Francky Vincent a répondu ce jeudi 5 novembre : « J’ai laissé faire la chaîne. Le montage est fait pour ça. On va faire en sorte que ce ne soient que les choses qui passent, alors qu’entre temps vous avez dit des choses intelligentes ».

Quant à ses « complices » dans « La Ferme des Célébrités », Francky n’a pas été particulièrement tendre. David Charvet et Gregory Basso, il les considère comme « deux abrutis », allant jusqu’à trouvé leurs comportements hors-caméra, déplaisants. « Pour qui tu te prends? » aurait-il fait remarquer à David Charvet, qui voulait lui jeter ses vêtements par la fenêtre. « Tu t’adresses à un Antillais, Francky Vincent, qui a du caractère, qui peut facilement te prendre et te balancer par la fenêtre » rapporte le site People.

Francky Vincent au Salon du Sagasdom à Porte de Versailles

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy. Images ©️ @C’news Actus Dothy

 

Élections Usa : Kanye West vote pour lui-même et obtient 60 000 votes dans 12 États

Donald Trump et Joe Biden ont fait leurs shows sur les réseaux sociaux et dans les médias traditionnels, un autre candidat tout aussi emblématique a un peu volé la vedette aux deux candidates principaux en course pour devenir le 46ème président américain. Pendant que le mari de Kim Kardashian se vante de voter pour la toute première fois de son existence, les journaux américains annoncent que plus de 60 000 citoyens ont choisi le candidat indépendant pour être leur possible futur Président.

Le plus gros score du magnat du rap vient du Tennessee, où il a recueilli 10 188 votes. Kanye West  s’est classé 4e dans certaines courses d’État mais son pourcentage de vote n’a jamais dépassé 0,04%, indiquent les tabloïds.

Le candidat a voté pour la première fois aujourd’hui, et pour lui-même et l’a fait savoir au monde entier. Le chanteur et businessman a partagé la nouvelle sur Twitter : «Aujourd’hui, je vote pour la première fois de ma vie pour le président des États-Unis, et c’est pour quelqu’un en qui j’ai vraiment confiance… en moi.»

Quant à Kim Kardashian West, l’épouse de Kanye West,  a  encouragé ses fans à voter sur les réseaux sociaux, sans dire pour qui elle avait voté.

Selon un dépôt de la Commission électorale fédérale, Kanye West a levé 11,5 millions de dollars jusqu’à la mi-octobre, pour sa campagne présidentielle.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy

Correspondante à la Maison Blanche, Yamiche Alcindor est élue «Journaliste de l’année 2020» par l’Association des Journalistes Noirs (NABJ)

L’Association nationale des journalistes Noirs (NABJ) a nommé aujourd’hui Yamiche Alcindor, correspondante de PBS NewsHour à la Maison Blanche, «Journaliste de l’année 2020».

Ce prix annuel rend hommage à «un journaliste Noir qui a accompli un travail distingué d’une portée et d’une importance extraordinaires pour la diaspora africaine». NABJ rendra hommage à Alcindor, qui sert également de contributeur politique pour NBC News et MSNBC, lors d’une cérémonie virtuelle le 19 décembre 2020. Yamiche Alcindor, en 2013, a été nommé «Journaliste émergent de l’année» du NABJ.

 À propos des élections américaines, Yamiche Alcindor répondait lundi 2 novembre 2020  à April Ryan pour Her Agenda qui l’interpellait sur la capacité de Joe Biden à gérer la popularité du candidat sortant Donald Trump : «Joe Biden peut-il convaincre les gens que la peur que le président Trump a fait vibrer dans tout le pays est sans fondement? Le président Trump a convaincu beaucoup d’Américains que les démocrates sont des socialistes, qu’il y a des gens qui veulent leur retirer leurs droits, qu’il y a des gens qui veulent les faire partir de leurs quartiers ou en finir avec les banlieues. Il y a aussi l’idée qu’il y a des gens, surtout, je dirai, dans certaines régions de ce pays, des Blancs en particulier, qui ont peur de la diversité, qui ont peur d’un pays en mutation, et c’est un pays qui est sans aucun doute en plein changement. »

«Merci beaucoup, NABJ et Newshour», a posté Yamiche Alcindor sur ses pages de médias sociaux :  «Je me sens très honorée d’être le journaliste de l’année NABJ 2020.» «Tant de journalistes font un travail incroyable au milieu de cette élection, de cette pandémie et de ce calcul racial. J’ai la chance d’être reconnu parmi eux.

 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy – @Do Thy – Images NABJ

Miss Martinique: Bravo Séphorah Azur ! La schoelcheroise est qualifiée pour l’aventure Miss France 2021

Dimanche 24 octobre, l’élection de Miss Martinique 2020 a eu lieu à huis clos à Fort-de-France, départageant six jeunes candidates. C’est Séphorah Azur âgée de 23 ans, originaire de la commune de Schoelcher qui a remportée le titre de reine de beauté pour son île et,  la nouvelle élue est depuis samedi soir, la nouvelle Miss Martinique 2020. En 3ème année de licence de psychologie afin d’être soit psychologue pour enfant ou  soit en charge de l’immigration dans des instances dédiées, Sephora Azur est, pour l’heure, sûre d’être sur le podium des Miss régionales qui aspirent toutes à remporter la couronne convoitée de Miss Martinique 2021, en décembre prochain.

Séphorah Azur, Miss Martinique 2020

Choisies parmi six prétendantes, Sephora Azur remplace désormais Ambre Bozza, Miss Martinique 2019 qui a récemment manifestée son mécontentement sur une « mauvaise gestion » à son égard,  du Comité Miss Martinique pour Miss France.

Aujourd’hui, sa remplaçante reçoit les félicitations de tous parts. Bravo Séphorah Azur, Miss Martinique 2020 et bonne suite le 12 décembre 2020 au Grand Carrousel du Puy du Fou, dans les Pays de la Loire.

Séphorah Azur, au centre Clémentine Botino, Miss France 2020

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy