Jay, martiniquais, ex-Poetic Lover triomphe à Broadway

«Depuis qu’on est jeune on entend parler de Broadway. C’est un fantasme. Et aujourd’hui c’est un honneur d’être ici à New-York.» Comme les autres membres de la troupe «Notre Dame de Paris, a pop-rock blockbuster», l’antillais Jay de son vrai nom Johan Legiel, né à Noisy-le-Grand, est aux anges. Et c’est un euphémisme. Dans l’interview publié sur le site officiel de l’évènement, ils ne manquent pas tous, d’adjectifs pour mesurer leur plaisir d’être dans un lieu mythique du spectacle musical.

Johan Legiel alias Jay a grandi dans une famille martiniquaise de la commune de Saint-Joseph, amatrice de gospel. De 1997 à 2000, il est membre du groupe «Poetic Lover». Après la séparation du groupe antillais, il rejoint en 2001 le groupe RnB et hip-hop Class Vegas aux côtés de Patrick Lisée et Sébastien Platon.

Des Antilles à New-York

Broadway, Jay en rêvait depuis l’enfance. Et c’est un rêve américain qui s’est concrétisé depuis que l’ancien membre du groupe «Poetic Lover» est à New-York dans l’un des spectacles les plus vus dans le monde. Jay a débarqué le 6 juillet dernier à New-York. Après avoir participé au spectacle «Cindy», de Luc Plamondon et Romano Musumarra en 2002, il revient dans cette nouvelle version du spectacle musical, «Notre Dame de Paris, a pop-rock blockbuster» créé par Luc Plamondo et Richard Cocciante en 1998.

 

« Nous sommes de la même race
La race des gens qui passent
Vous ne trouverez chez nous ni religion ni nation
Ni religion ni nation
Nos oripeaux pour drapeaux
La couleur de ma peau contre celle de ta peau…
»

La Cour des Miracles, Act 1

Jay est Clopin dans «Notre Dame de Paris»

L’antillais est «Clopin» sur la nouvelle affiche du spectacle musical français qui réuni des artistes internationaux. Si Daniel Lavoie est de nouveau l’archidiacre Frollo, Patrick Fiori, Julie Zenatti sont remplacés par de nouveaux artistes. Jay (Clopin), Emma Lépine (Fleur de Lys),  Yvan Pedneault (Phoebus), Angelo Del Vecchio (Quasimodo), Gian Marco Schiaretti (Grégoire) et Hiba Tawaji (Esméralda) sont sur scène depuis le 14 juillet au Lincoln Center. Ils y seront jusqu’au 24 juillet avant de partir pour le Québec.

«Notre Dame de Paris, a pop-rock blockbuster» sera de retour en fin d’année avec ses 25 chanteurs, danseurs, breakdancers et acrobates. Pour ses 25 ans, le spectacle sera au Palais des Congrès, à partir du 15 novembre prochain.

Jay, «Clopin» a le rôle du bouffon narrateur, fou mais conscient de ce qui se passe autour de lui. Il apparaît dans les différents tableaux de la comédie musicale : « le Temps des cathédrales », « le Pape des fous », « la Cour des miracles », « Belle », « Tu vas me détruire », « Danse, mon Esmeralda ».

Dorothée Audibert-Champenois – Images capture d’écran Site officiel «Notre Dame de Paris» – Source LeParisien