Rihanna, la 1ère ministre M. Mottley félicite son «héroïne »

La Première ministre de la Barbade, Mia Mottley a félicité la chanteuse Rihanna, pour la naissance de son premier enfant né le 13 mai à Los Angeles.

Rihanna - Vogue/ Annie Leibovitz

« Je suis absolument ravie, au nom de tous les Barbadiens, de féliciter sincèrement notre nouvelle héroïne nationale, la très excellente Robyn Rihanna Fenty, pour la naissance de son petit garçon », a déclaré Mia Mottley dans un communiqué, ajoutant que la chanteuse avait choisi de « porter » sa grossesse avec fierté, sans jamais la traiter comme une maladie ou une période de sevrage, comme on l’a fait sentir à tant de femmes pendant des siècles. 

«En bref, elle a redéfini la vision du monde sur la façon dont les femmes devraient être perçues pendant la grossesse. Aujourd’hui, les Barbadiens se joignent à des dizaines de millions de personnes à travers le monde pour féliciter Rihanna et Rocky et partager la joie de la naissance de leur fils », a ajouté la Première ministre.

Rihanna et Mia Mottley à la Barbade

Alors que le pays célèbrait son accession à la République, ce 10 novembre 2021, la Première ministre Mia Mottley déclarait : « Puissiez-vous continuer à briller comme un diamant et faire honneur à votre nation par vos paroles, par vos actions et donner du crédit partout où vous le pouvez ». Robyn Rihanna Fenty alias Rihanna assistait à la cérémonie d’investiture de la Présidente élue Sandra Mason, dans sa ville natale de Bridgetown où l’artiste était honorée.

La Première ministre Mia Mottley remettait à Rihanna le prix de l’Héroïne nationale de la Barbade.

Rihanna Héroïne nationale de la Barbade et Sandra Mason, Présidente de la République 

Née à la Barbade en 1988, Rihanna a grandi à Bridgetown, où elle a vécu jusqu’à ce qu’elle soit découverte par le producteur de disques américain Evan Rogers à l’adolescence, avant de déménager aux États-Unis.

En 2018, Rihanna a été nommée ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire pour la promotion, l’éducation, le tourisme et les investissements de son pays natal. Elle s’était vu confier le rôle d’ambassadeur de la culture à la Barbade.


Dorothée Audibert-Champenois – Facebook @Blacknews page – Image ©️Victor Boyko / Getty Images for Gucci/ Facebook