Une mauricienne entre la vie et la mort, ses proches en garde à vue

La violence faite aux femmes se multiplie mais elle se déploie trop souvent à l’intérieur de la cellule familiale. Dans la nuit de mardi à mercredi, une femme de 45 ans a été violemment frappé par l’un de ses jumeaux. La mauricienne est dans le coma, son pronostic vital est engagé, son mari et ses fils en garde à vue.

Plusieurs journaux nationaux rapportent cette agression d’une rare violence. Mais c’est le Parisien qui révèle que les sapeurs-pompiers sont intervenus dans un appartement du Xème arrondissement aux environs de 13h05 ce mercredi 23 février. A l’appel d’un de ses jumeaux, les secours ont retrouvé une mère de famille inconsciente à la rue du Château-Landon. Immédiatement intubée, la victime, prénommée Anita présentait un hématome orbitaire grave, des bleus sur les avant-bras et des traces d’emprise sur les poignets. Son pronostic vital est engagé annonce le journal qui précise que les médecins ont diagnostiqué une hémorragie cérébrale.

Soupçonnés d’être à l’origine de l’agression, le conjoint de la victime, gardien de l’immeuble, les deux fils de la quadragénaire ont été placés en garde à vue.

Une enquête confiée à la direction de la police judiciaire est ouverte pour tentative d’homicide involontaire.

 

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook @Blacknews Page – Image Blacknews Page