La Martinique classée dans les 10 plus beaux carnavals de la Caraïbe

Le Caribbean National Weekly a fait son choix des meilleurs carnavals de la Région Caraïbe. Et bingo, la Martinique en fait partie.

Après la longue léthargie due au COVID-19, le monde revient lentement à la normale. Les carnavals se reprogramment avec moins de contrainte dans le monde mais surtout dans la Caraïbe. Plusieurs îles de cet Archipel, dont Antigua-et-Barbuda, Saint-Vincent-et-les Grenadines et Trinidad-et-Tobago ont déjà annoncé leurs dates pour leurs célébrations de carnaval quand d’autres battent déjà le pavé.

Selon le classement du CNW Voici les dix îles des Caraïbes les plus emblématiques de cette grande fête qui précède la saison liturgique du Carême. Cet évènement est connu pour être un moment de grande indulgence avant le carême. Les principaux événements se produisent généralement en février ou début mars. Des costumes et des masques élaborés permettent aux gens de mettre de côté leur propre identité et donnent un sentiment d’unité sociale, assurent les participants.

Le Carnaval de Trinidad-et-Tobago

Trinidad est la première destination pour le carnaval dans les Caraïbes. Ce qui était un moyen pour les esclaves de l’île de se divertir (avec leur version des bals masqués européens) est devenu l’une des plus grandes fêtes annuelles des Caraïbes. Le carnaval à Trinidad a lieu le lundi et le mardi juste avant le mercredi des Cendres, généralement en mars. Des gens du monde entier sont dans les rues pendant les deux jours vêtus des costumes les plus éblouissants, se couvrent le corps d’huile, de graisse, de chocolat et de boue dans le cadre des traditions sacrées et dansent sans arrêt sur la musique des groupes de tambours . Port d’Espagne (Port of Spain) est l’épicentre du carnaval, mais des fêtes similaires ont lieu dans divers autres endroits de la République composée de deux îles.

Saint-Vincent-et-les Grenadines

Vincy Mas est le carnaval de Saint-Vincent-et-les Grenadines. Même si Saint-Vincent est l’une des plus petites îles des Caraïbes. Traditionnellement, Vincy Mas était célébré quelques jours avant le carême, mais aujourd’hui, le carnaval s’est transformé en une fête estivale, commençant en juin et culminant début juillet. Vincy Mas a tous les éléments typiques d’un carnaval dans les Caraïbes : costumes vibrants, danses de rue, calypso et musique de groupe de rue. Vincy Mas organise un défilé J’ouvert et Mardi Gras les deux derniers jours, qui comprend des groupes de masse, de la danse et de la musique.

Martinique

Fort-de-France, Martinique

Le carnaval en Martinique est une célébration unique de la culture française et africaine. La version du carnaval de cette île dure cinq jours, commençant juste avant le carême (généralement fin février ou début mars). Comme d’autres carnavals des Caraïbes, la Martinique a des costumes, des chants, des danses et de la musique pendant cette période. Tout est permis pendant les défilés dans les rues principales du chef lieu, Fort-de-France. Un roi du carnaval ou Vaval ( un mannequin fait de papier, carton, en roseau ou en bois, qui symbolise le carnaval) est également créé et se déplace pendant les défilés. Une reine du carnaval élue est assise à côté de Vaval, qui est brûlé lors d’un immense feu de joie le dernier jour, le mercredi des cendres.

Sainte Lucie

Le carnaval de Sainte-Lucie est une célébration d’un mois de costumes sexy, de musique et de la culture. Le carnaval de Sainte-Lucie a d’abord été célébré pendant le carême, mais a finalement été déplacé en été pour mieux répondre aux besoins des touristes pendant la haute saison de l’île. Les célébrations commencent en juin avec plusieurs fêtes et événements, notamment des compétitions de steel band, des reconstitutions historiques et un carnaval junior. Mais la plupart des fêtards et des spectateurs attendent avec impatience les deux derniers jours du Carnaval. Le défilé de costumes de deux jours et la compétition Road March ont lieu à la mi-juillet. Les femmes et les hommes se baladent habillés de costumes clinquants avec des bijoux, des perles et des plumes et dansent sur de la musique soca, reggae et calypso.

Barbade

Barbados Crop Over est devenu l’un des carnavals les plus célèbres des Caraïbes en raison des observations annuelles de célébrités de la chanteuse Bajan, Rihanna. Crop Over a commencé à la Barbade dans les années 1700 comme étant grande célébration marquant la fin d’une récolte de canne à sucre réussie. Même si l’industrie de la canne à sucre a décliné sur l’île, la fête a été relancée et transformée aujourd’hui en Crop Over. Crop Over commence chaque mois de juin et dure jusqu’au premier lundi d’août, culminant avec The Grand Kadooment. Au cours des semaines précédant le défilé final, des événements tels qu’un énorme marché de Bridgetown, des compétitions Festival King et Queen, Kiddies Kadooment et d’autres compétitions ont lieu.

Grenade

La Grenade, l’île des épices dans les Caraïbes, célèbre son carnaval « Spice Mas » chaque mois d’août. Spice Mas, bien qu’amusant et divertissant avec des reconstitutions historiques. J’ouvert et un Monday Night Mas, a également des éléments profondément enracinés et spirituels généralement liés à l’histoire coloniale de l’île. De la mascarade ShortKnee, une fusion unique de la culture française et africaine, aux robes de carnaval du « Vieux corps« , les Grenadiens ont réussi à faire du carnaval sur leur île une expérience « captivante ». Dans les rues de St. George’s pour Spice Mas, défilent des mascarades couvertes d’huile noire, de cornes et de chaînes dans la rue. Cette représentation s’appelle « Jab Jab », une longue tradition d’esclaves africains grenadiens.

Jamaïque

Le carnaval de la Jamaïque a acquis la réputation d’être l’un des carnavals les plus populaires et les plus excitants des Caraïbes. Surnommée « Bacchanale » en Jamaica, ce carnaval combine tous les aspects traditionnels d’un carnaval des Caraïbes avec la musique, la nourriture. Les célébrations de la bacchanale ont lieu à Ocho Rios et à Kingston et s’étendent de mars à fin avril, où se déroule l’événement final, « Bacchanal Road March ». Les habitants et les touristes se couvrent d’huile, de paillettes et de peinture sortent de leurs costumes pour danser dans la rue ou sur des camions de marque sur les derniers airs de soca et de dancehall.

Saint-Martin

Sous le thème « Venez vivre la vie ! » la petite île de Saint-Martin s’anime pendant la saison du carnaval en avril. La célébration est l’événement culturel annuel le plus important de l’île et encourage les gens du monde entier à venir « jouer au mas ». Le carnaval de Saint-Martin se déroule sur 17 jours, rempli de défilés, de concours de musique, de groupes de reggae et de soca, de costumes, de danse. Toutes les festivités du carnaval sur l’île se concentrent autour du village du carnaval, la plus grande arène de l’île. Chaque année, des célébrités et des musiciens du monde entier sont appelés à faire la une du Carnaval pour des performances musicales exceptionnelles.

Bahamas

Au cours de la première semaine de mai, tous les Bahamiens se réunissent aux Bahamas, en particulier à Nassau, pour une célébration festive d’une semaine. Les artistes de reggae et de soca les plus célèbres sont présents pour divertir les festivaliers avec de la musique live. Le carnaval des Bahamas ne doit pas être confondu avec Junkanoo, qui est un défilé de rue avec des éléments similaires qui a lieu en décembre.

Porto Rico

Le carnaval de Porto Rico, officiellement appelé Carnaval Ponceño, est une célébration annuelle d’une semaine qui se tient à Ponce. Le carnaval de Ponceño commence généralement une semaine avant le carême et est célébré en février ou en mars. Pendant la semaine du carnaval, des fêtes et des défilés ont lieu tous les jours, commençant par le défilé du roi du carnaval et se terminant par la cérémonie de l' »enterrement de la sardine » (Entierro de la Sardina) la veille du mercredi des Cendres. De nombreuses traditions, rituels et costumes pendant le carnaval de Ponceño sont une ode aux racines catholiques de Porto Rico.

Notting Hill Carnival à Londres (2017/Blacknews Page)

Dorothée Audibert-ChampenoisBlacknews page – Images GQ/Blacknews Page/Karib’Info/Destination360/Go Maggie/