Choisi pour être Bob Marley, les jamaïcains disent non au «faux rasta»

Ils veulent, pour la majorité, tout au moins, le fils de la légende du reggae.

Les Jamaïcains sont mécontents que l’acteur britannique ait été choisi pour jouer le rôle de l’icône du reggae Bob Marley, dans le prochain biopic de Paramount Pictures. Kingsley Ben-Adir a été retenu pour le casting qui racontera la vie de la légende du reggae.

 

Bob Marley et son fils Ky-Mani Marley

Parmi les principaux sujets de discorde, Bob ne voudrait pas d’un « faux Rasta » portant une perruque ou des extensions le représentant. Selon les jamaïcains, un de ses nombreux fils ou petits-fils aurait dû être sélectionné. Notamment son fils Ky-Mani Marley, qui avait déclaré que jouer le rôle de Bob était son rêve.

Bob Marley et Kingsley Ben-Adir

Kingsley Ben-Adir n’est pas le bienvenu 

De plus, les amateurs de reggae soutiennent qu’en tant qu’étranger, quels que soient ses efforts, Kingsley Ben-Adir ne sera pas en mesure de représenter efficacement les nuances et les manières des Jamaïcains et qu’il existe une pléthore d’acteurs jamaïcains compétents, qui pourraient jouer le Légende.

Pire encore, ils soutiennent que Kingsley Ben-Adir, fils d’un père anglais blanc et d’une mère dont les parents étaient originaires de Trinidad, ne sera pas en mesure de maîtriser le patois jamaïcain.

Les producteurs exécutifs du film sont la veuve de Marley, Rita, sa fille Cedella et son fils aîné Ziggy, qui produiront le film pour le compte de Tuff Gong, le label et studio de musique créé par Bob en 1970.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook  @Blacknews page – Images Frequence Sud – Rock101