Haïti, le pays le plus corrompu des Caraïbes selon le rapport TI

Transparency International (TI) a publié le 25 janvier dernier le classement mondial de l’Indice de Perception de la Corruption 2021 (IPC 2021). Le rapport de TI montre qu’au fur et à mesure que les droits et les libertés s’amenuisent et que la démocratie s’affaiblit, l’autoritarisme s’installe, entraînant des niveaux de corruption plus élevés. Dans la Caraïbe, la République d’Haïti est épinglée par le TI.

Une légère régression mais pas suffisante

Haïti qui était 168e en 2020, avance de 4 places au niveau mondial et se retrouve à la 164e place (ex æquo avec les Comores, le Nicaragua, le Soudan et le Chad). Cette légère amélioration d’Haïti dans l’IPC 2021 résulte des efforts soutenus réalisés par l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) estime Me Hans Jacques Ludwig Joseph, Directeur Général de l’ULCC.

Malgré cette légère amélioration au niveau mondial Haïti occupe quand même la dernière place des Caraïbes comme étant le pays le plus corrompu. Avec un score de 20/100 Haïti se retrouve également parmi les 3 derniers pays les plus mal classés des pays d’Amérique Latine (Haïti 20/100 ex æquo avec le Niccaragua 20/100 juste avant le Venezuela, bon dernier avec 14/100 et 177e au monde).

Danemark, Finlande et Nouvelle Zélande forment le top 3 des pays les moins corrompus au monde.

Source Transparenci InternationalDorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Image