Il sort de prison et co-fonde un hôpital pédiatrique gratuit avec des ONG

Une belle histoire à partager pour commencer l’année 2022. Les faits se déroulent  dans La République du Somaliland, un ancien territoire britannique situé dans la Corne de l’Afrique. Deux hommes, l’un africain et l’autre italien, sans un sou, ont fondé un hôpital pédiatrique gratuit pour les nouveau-nés et les femmes enceintes. Leur but est d’inspirer quiconque, tente d’investir dans la santé maternelle et infantile dans cette région si reculée du continent noir. L’hôpital des enfants à Hargeisa a permis de sauver des milliers de vies, des mères et futures mères.

Cette histoire est née de la vision d’un médecin somalien et du soutien de professionnels de la santé à Turin en Italie du Nord. C’est Pierro Abbruzzese qui raconte ce projet pas si fou que cela. Aujourd’hui, l’ancien directeur du service de chirurgie de l’hôpital Regina Margherita à Turin est à la retraite.

Etudiants en soins infirmiers - Bénéficiaires de l'enseignement à distance

La rencontre entre deux médecins

Tout commence quand le Pr Pierro Abbruzzese croise Mohammed Aden Sheikh. L’homme est médecin et a été 1er ministre avant d’être emprisonné par le dictateur Siad Barre. Sorti de prison, Mohammed Aden Sheikh retourne à Turin, où il étudie la médecine. Il confie au Pr Abbruzzese son désir de construire un hôpital pour enfants à Hargeisa (ou Harghesia). « La capitale du Somaliland est une région autonome et pacifique » vante-t-il à son confrère.

Le projet démarre avec beaucoup d’envie et sans un centime. Les repérages, laissent dubitatifs le professeur Abbruzzese. « Nous avons atteint cet endroit reculé après un long vol et six heures de route sur les pistes cahoteuses. Je me souviens de la misère généralisée, des bidonvilles. Des enfants qui pleuraient pour nous voir. Ils n’avaient jamais vu d’hommes blancs. J’ai tout de suite compris, qu’il fallait retrousser les manches.  J’ai demandé de l’aide à des amis et à des bienfaiteurs » dira-t-il plus tard.

Le 26 janvier 2013, la première pierre est posée.

Presqu’une décennie plus tard, 100 000 hospitalisations ont été effectuées dans l’hôpital pour enfants. Des vies ont été sauvées : des nouveaux nés, mères et femmes enceintes. Mais aussi des bébés prématurés. De nombreux enfants ont été guéris de pneumonie, de rougeole, du paludisme ou de la dysentérie. L’occasion pour de nombreux internes bénévoles de participer également à cette fabuleuse coopération.

Pour prolonger l’idée, les fondateurs ont lancé le projet « Somalia on the road » dirigé par le groupe des ONG italiennes pour les relations transculturelles (GRT). Un projet soutenu par Terre Solidali Onlus et financé grâce à l’association de coopération au développement (AICS). Un organisme dont la priorité est de former les personnels sociaux et de santé.

Infirmières somaliennes à l'hôpital pédiatrique de Hargeisia

L’hôpital pédiatrique est totalement gratuite

L’hôpital pour enfants d’Harghesia est le seul service médical entièrement gratuit à Somaliland. « En trois ans, nous avons rendu visite à plus de 3 500 enfants » atteste le professeur Pierro Abbruzzese. Tôt le matin, les équipes chargent des médicaments et des vitamines, et font escales dans deux camps de Dam et de Guinée Conakry. Là, les médecins assistent environ « 40 à 50 enfants avec leurs mères et leurs tantes qui ont des problèmes gastriques, intestinaux ou pulmonaires. »

La pandémie a changé la mission des médecins italiens qui enseignaient sur place. Ne pouvant plus quitter l’Italie « nous avons développé la télémédecine pour l’enseignement à distance » assure le co-fondateur de l’hôpital. En peu de temps, des programmes courts avec des médecins et professeurs italiens ont été créés. L’Ong GRT et l’AICS ont accompagné la formation de médecins et d’infirmiers sans bouger d’Italie.

Le professeur Piero Abbuzzese est le directeur médical de Terre Solidali Onlus.

Source AfricanewsDorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Images Facebook/Africanews

Vous pourriez aussi aimer...

%d blogueurs aiment cette page :