Alicia Aylies agressée et qualifiée de «raciste», se défend avec force

Être Miss France ne vous épargne pas les injures et les agressions. L’ancienne Miss France, Alicia Aylies en témoigne sur les réseaux sociaux. Et celui qu’elle identifie comme le « malade » en a pris pour son grade. En tant que jeune femme, elle a prévenu « On est là, on va se faire respecter. »

C’est dans sa story du vendredi 17 décembre que Miss France Guyane 2016 a révélé son altercation. Elle raconte longuement dans sa story une histoire de « malade » qui commence à l’hôtel Elysia dans le 8ème arrondissement.

«En gros, j’ai terminé mon shooting et j’attendais mon Uber en bas de l’hôtel. Un mec s’arrête devant moi. Je vois que c’est le même numéro à un chiffre près.». Le dernier chiffre n’était pas le bon, elle ne l’a pas remarqué tout de suite. « Le mec sort de sa voiture et me dit : Tu veux quoi toi?Pourquoi tu me parles ?».

 

Alicia Aylies agressée par un « malade »

À ce stade Alicia Aylies ne comprend pas ce qui provoque la colère du chauffeur. Selon Miss France 2017, l’homme « commence à mal » la regarder. Toujours furieux, l’individu continue « Ça y est. Tu vois un arabe et tu penses que je suis un VTC. ». La guyanaise, née en Martinique tente de calmer l’homme. Elle lui dit qu’elle s’est trompée de plaque. Dehors et mécontent de la méprise, il s’approche de la reine de beauté.

« Il me parlait mal, me traitait de raciste », écrit Alicia Aylies. « Il me disait que j’avais de la chance d’être une femme. ». L’individu la menace de « lui faire des trucs ». Pas impressionnée, du haut de ses 23 ans, l’antillo-guyanaise se rebiffe et commence à hurler dans la rue.

Elle conclut sa mésaventure sur ces mots pleins de bon sens. « Ce n’est pas parce qu’on est des femmes qu’il faut croire qu’on va rester toutes mignonnes et apeurée ». Alicia Aylies poursuit : « Non, non, c’est fini ce temps là. On est là et on va se faire respecter. »

Dorothée Audibert-Champenois. Facebook Blacknews Page. Images capture d’écran Instagram