Le procès de Jussie Smollett d’«Empire» commence

Le public américain donnait du crédit aux allégations de Jussie Smolett. Nous sommes le matin du 29 janvier 2019 dans le centre-ville de Chicago. Jussie Smollett, un acteur noir et ouvertement gay, signale à la police de Chicago qu’il a été victime d’un crime raciste.

L’acteur populaire sort dans la rue. Mais il se fait brutalement rappeler que, malgré sa renommée et sa richesse, il existe toujours des endroits où la couleur de sa peau et son orientation sexuelle le mettent en danger.

Jussie Smollett

L’attaque présumée

Jussie Smollett déclare alors à la police qu’il sortait d’une sandwicherie Subway à 2 heures du matin lorsque deux hommes, l’ont reconnu dans l’émission télévisée « Empire » ont commencé à lui lancer des insultes raciales et homophobes. Il a déclaré que les hommes l’avaient frappé, avaient passé un nœud coulant autour de son cou et avaient crié : « C’est le pays MAGA », une référence au slogan de campagne du président Donald Trump, « Make America Great Again ».

Quelques semaines plus tard, le monde entier apprend avec stupéfaction que l’acteur avait menti. Et Jussie Smollett est soupçonné d’avoir organisé l’attaque pour faire avancer sa carrière et obtenir un salaire plus élevé. Selon les autorités, il aurait engagé deux frères nigérians pour simuler une attaque. Ils les aurait payer 3 500 dollars (3104 euros).

Jussie Smollett est depuis la risée de toute l’Amérique. On lui reproche notamment d’utiliser l’un des symboles les plus puissants du racisme aux États-Unis. Juste pour faire avancer sa carrière. Il a même  fait l’objet d’un sketch «Saturday Night Live». Une foule de célébrités noires l’ont tour à tour villipendé.

Abimbola et Olabinjo Osundairo

Le procès s’ouvre pour l’ancienne vedette d’ « Empire »

Trois ans plus tard, le procès commence après de nombreux rebondissements judiciaires. Ce lundi démarrait la sélection du Jury.

« La partie la plus vile et méprisable, si c’est vrai, est le nœud coulant », a déclaré le juge noir John Fitzgerald Lyke Jr., lors de la première comparution de Jussie Smollett devant le tribunal. « Ce symbole évoque un tel mal dans l’histoire de ce pays ».

Les témoins clés seront les frères, Abimbola et Olabinjo Osundairo, qui disent que Jussie Smollett leur a signé un chèque pour organiser l’attaque. Selon Gloria Rodriguez, leur avocate, les frères décriront comment Jussie Smollett les a conduits à l’endroit où l’incident devait se dérouler pour une « répétition générale ».

Les avocats de Jussie Smollett n’ont pas précisé si l’acteur prendra position ou comment ils envisagent de réfuter l’histoire des frères Osundairo. Il semble évident qu’ils essaieront d’attaquer la crédibilité des deux frères.

Jussie Smollett derrière la caméra

En attendant, l’acteur populaire a réalisé un film indépendant, financé par sa propre société de production. Il sera présenté en avant-première à l’American Black Film Festival ce mois-ci. Le film « B-Boy Blues » est une adaptation d’un roman de 1994, le premier d’une série, sur la vie des hommes noirs homosexuels à New York.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Image Whyy – NYT – The Hill