Ils sauvent leur petite entreprise et se classent dans Forbes Next 1000

Paul Ford et sa femme, Tasia, les propriétaires de Big Red’s Hot Sauce voient leurs efforts récompensés. Comme beaucoup d’entrepreneurs, ils étaient à deux doigts de fermer leur business. La crise sanitaire a été rude en 2020. Les restaurants ont été touchés dès le début de la pandémie, pas seulement aux USA mais partout dans le monde. Et ces professionnels de l’alimentation ont accusé d’énormes pertes. Alors que leur situation empirait, Paul et son épouse ont retroussé leur manche. Le couple afro-américain n’a pas fermé sa petite entreprise. Pour s’être battus contre vents et marés durant la pandémie Coronavirus, le couple de restaurateurs sort vainqueurs dans cette période post-pandémique. Le célébre magazine économique les classe parmi 1000 autres entreprises aussi ambitieuses.

Big Red’s Hot Sauce sélectionné et nominé par Forbes Next 1000

Pour mettre en lumière les entrepreneurs dynamiques, résilients et ambitieux, le magazine Forbes a créé le Next 1000. L’objectif est de rendre hommage aux petites entreprises qui luttent pour se maintenir sur les marchés. En dépit d’une année difficile où les clients ont déserté les commerces de restauration, Paul et Tasia ont su parer aux difficultés.

Paul Ford, entrepreneur

Se maintenir coûte que coûte

Connu pour ses 11 sauces qu’il crée avant la pandémie, Paul Ford envisage une tournée dans 12 états, qu’il nomme le « Flavour Tour ». Malheureusement la crise sanitaire bouleverse ses plans. Qu’importe, Claude et Tasia mettent en place une stratégie. Avec leurs économies, ils  se forment et investissent dans le marketing pour augmenter leurs ventes. La petite structure se maintient à flot et ne ferme pas.

Big Red’s Hot Sauce est aujourd’hui sélectionné pour faire partie de Forbes Next 1000.

Les jeunes entrepreneurs en famille - Photo Réseaux sociaux

Dorothée Audibert-Champenois. Facebook Blacknews Page – Images Black Business

Vous pourriez aussi aimer...

%d blogueurs aiment cette page :