Une maman à mains nues, sauve son fils attaqué par un lion de montagne

Cette maman californienne est une « héroïne » selon les responsables du comté de Los Angeles. Sans hésiter, elle s’est battue avec ses poings pour sauver son fils en danger de mort. Cette étonnante histoire est rapportée par le journal local, le California Department of Fish and Wildlife.

Une maman courage

Jeudi 26 août, une petit garçon de cinq ans est hospitalisé dans une situation critique. L’enfant vient d’être attaqué par un lion de montagne alors qu’il jouait près d’un arbre au domicile de ses parents à Calabasas. Calabasas est une petite ville du nord-ouest des montagnes de Santa Monica dans l’État de Californie. La ville qui a remplacée Beverly Hills pour les grandes stars américaines est située dans la vallée de San Fernando à l’ouest de Los Angeles.

La maman se bat de toutes ses forces

Dans la matinée de ce fameux jeudi, un puma d’environ 30 kg surprend le petit garçon qui s’amuse seul sur la pelouse de la résidence.  Ne laissant parler que son courage, la maman a combattu l’animal sauvage.

Patrick Foy, le porte parole du département raconte  : « Elle a couru hors de la maison et a commencé à frapper. Elle a frappé le lion de montagne à mains nues jusqu’à l’éloigner de son fils. Le véritable héros de cette histoire est sa mère parce qu’elle a absolument sauvé la vie de son fils ». Le capitaine Patrick Foy a précisé à la CBSLA (CBS Los Angeles) que la mère de l’enfant a été alertée quand elle a entendu son fils crier.

Quand le cougar a lâché sa proie, les secours ont constaté les blessures de l’enfant. La petite victime avait des blessures traumatiques à la tête, au cou et au torse. Il a été emmené dans un hôpital pour enfants de Los Angeles. Le porte-parole du comté, Patrick Foy, a déclaré à l’Associated Press (AP) que le lion de montagne « avait traîné le garçonnet sur environ 45 mètres » avant que sa mère ne vienne à sa rescousse.

Les parents ont immédiatement conduit le garçon à l’hôpital, où les forces de l’ordre ont été informées de l’attaque et ont envoyé un agent de la faune sur les lieux.

Cette photo du 10 juillet 2016, montre une femelle adulte sans collier photographiée
avec un appareil photo à capteur de mouvement dans les montagnes Verdugos, 
dans le comté de Los Angeles, en Californie. (Associated Press)

Le puma toujours d’attaque

Les gardes forestiers ont très vite retrouvé la trace du puma. L’animal était accroupi dans un buisson. Les oreilles en arrière, il sifflait (comme en période de rut). Selon eux, le comportement et l’emplacement du félin laissait croire qu’« il s’agissait sans aucun doute du lion agresseur ». Un agent de la faune l’a abattu sur place.

« Les experts de la faune ont analysé des échantillons sous les griffes du puma suspect. Des traces de tissu humain et de sang ont été isolés. Le profil ADN  correspondait à la jeune victime », a précisé le département dans un communiqué.

Le cougar abattu

La taille du lion du puma mort atteste qu’il s’agissait d’un chaton, né il y a moins d’un an. Des scientifiques ont déclaré à la CBSLA que l’enfant a été attaqué à cause de sa petite taille. Selon les experts, le jeune puma apprend toujours à chasser pour se nourrir.

Samedi, le garçon était dans un état stable, se remettant de l’incident, annonçait le département.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Image ©️Wikipedia/Associated Press

Vous pourriez aussi aimer...

%d blogueurs aiment cette page :