Historique ! Des créateurs noirs de bijoux de luxe à Sotheby’s

Cette première pour la haute joaillerie de designers noirs d’Europe et des Etats-Unis sera ambitieuse et historique. Alors qu’une partie importante des ressources utilisées provient d’Afrique, dans ce club exclusif de la joaillerie de luxe, les créateurs noirs sont encore sous représentés. Voire sous-estimés. Une styliste londonienne s’engage à révéler leur talent, à un public plus large.

 

Des créateurs noirs à Sotheby’s de New-York

Le design de la haute joaillerie « d’inspiration africaine » traditionnellement privilégiée par les grands créateurs, sera mis à l’honneur en septembre prochain. Melanie Grant, journaliste et auteur de Coveted : Art and Innovation in High Jewelry, organise une exposition-vente inédite, en partenariat avec Sotheby’s New York. L’occasion pour 21 Black Designer de vendre aux plus offrants des pièces rares de leurs collections.

Brillant & Black

Brilliant & Black : A Jewelry Renaissance présentera à New York, du 17 au 26 septembre, le travail de talentueux designers noirs. Plusieurs pièces de 21 des plus grands créateurs noirs au monde de bijoux seront exposées au public. Mais également des joyaux sur mesure et des créations couvrant des époques et styles des années 50 à nos jours. L’exposition est initiée par la célèbre écrivaine, auteure et styliste, Melanie Grant, en partenariat avec le directeur des bijoux de Sotheby’s, Frank Everett. Ils mettront en vente environ 60 pièces. Les enchères commenceront à partir de 1 500 dollars (1280 euros) jusqu’à 1 million de dollars.

 

Richa Goyal, Melanie Grant, Antony DeMarco,  Sharon Novak

La bague de Maggi Simpkins

La pièce la plus attrayante est une bague d’un million de dollars qui a été fabriquée sur mesure par Maggi Simpkins. S’il se vend, il établira un record. Cette bague deviendra le bijou le plus cher vendu par un créateur noir dans une grande maison de vente internationale.

 

Cette opération signifie beaucoup pour la journaliste et organisatrice. Selon Melanie Grant « le pouvoir économique est la base d’un véritable changement ». Et cette vente excepionnelle est un tournant pour une industrie qui a historiquement été dominée par les blancs, les riches et les bien connectés.

« Jardin enchanté »

Comme le précise le catalogue des enchères : La plupart des créateurs noirs dans Brilliant & Black s’inspirent du continent noir et cherchent à promouvoir un art authentique tenu par les Africains. Le travail de Vania Leles (les boucles d’oreilles rouges ci-dessous) pour son label Vanleles, est un hommage à son pays d’origine, la Guinée Bissau. Elle se fournit en pierres précieuses de manière responsable dans les mines africaines. Ses boucles d’oreilles « Jardin enchanté », ornées de rubis du Mozambique, sont un clin d’œil aux tissus africains.

« Rebel Black »

La créatrice londonienne Thelma West propose une bague appelée « Rebel Black », ainsi nommée pour son anneau d’encre et son diamant taille poire plus long que la moyenne

Sotheby’s New York galleries at 1334 York Avenue

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews page -Data Journaliste – Images Sotheby’s New-York – Melanie Grant

Vous pourriez aussi aimer...

%d blogueurs aiment cette page :