Une adolescente battue à mort par sa famille, son jean était inapproprié

Une adolescente en Inde, est morte sous les coups violents de sa famille. Des hommes de la famille lui reprochaient d’arborer une tenue vestimentaire inappropriée. Des parents proches de la jeune fille ne voulaient pas qu’elle s’habille en jean. Neha Paswan, 17 ans, a été tuée au début de cette semaine. L’assassinat a entraîné en Inde, une série de marches. Toutes organisées en majorité par des femmes. Leur objectif étant de protester contre la violence à l’égard de la gente féminine dans leur pays.

Jean et « culture occidentale » interdites

Selon la famille de l’adolescente, Neha Paswan a violé une décision du gouvernement local. Cette loi, jugée liberticide, est entrée en vigueur en mars dernier. Elle interdit aux hommes de porter des shorts et aux femmes de mettre des pantalon en jean. D’autres emblèmes de la « culture occidentale » sont également proscrits. L’arrêté limite les indiens à se vêtir essentiellement avec des vêtements traditionnels comme les saris.

Femmes en sari (Image Le Petit Journal)

La jeune indienne aurait été battue à mort parce que des proches masculins ne voulaient pas qu’elle porte un pantalon en jean. Selon la BBC, la mère de Paswan, Shakuntala Devi Paswan a déclaré que sa fille avait mis un jean pendant un rituel religieux. Ce qui aurait déclenché une violente altercation dans la maison familiale de Savreji Kharg, dans l’Uttar Pradesh. Cette contrée est parmi l’un des Etats le plus peuplé de l’Inde.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Cnews ACTUS Page – Images

 

Vous pourriez aussi aimer...

%d blogueurs aiment cette page :