La mort de Wes Madiko attriste toute une génération

Vendredi 25 juin, le chanteur Wes Madiko meurt à Alençon. Il avait 57 ans. Une tragédie pour ses amis et ses proches comme l’était le DJ Robin Schulz qui lui a rendu hommage. Mais avant lui de nombreux internautes ont manifesté leur peine.  « Je suis très triste de vous annoncer le décès de Wes Madiko… Nous avons collaboré sur quelques chansons. Je garde un souvenir de lui en train de rire et de sauter sur scène. Reste en paix Wes. » Les messages sont tous émouvants sur Facebook. Toute une génération pleure Wes Madiko.

Le chanteur né au Cameroun, arrive à Paris dans les années 1980. Il se fait très vite remarqué. Son titre Alane (1997) sera l’un des tubes qui fera bouger toute la planète. Il est signé par Michel Sanchez et figure sur l’album Welenga. Avec Alane Wes décrochera un disque de diamant en France. La chanson écrite par le fondateur du groupe Deep Forest sera ensuite reprise dans le Roi Lion II (l’honneur de la Tribu).

En 2020, le DJ Schultz remix le tube, il lui a rendu un hommage sur son compte Instagram. « Je ne peux pas y croire. Nous venons de perdre une belle personne. Ce fut un réel honneur de travailler avec toi. Mes pensées vont vers sa famille et ses amis. repose en paix Wes » a légendé DJ Schultz sur sa story.

Michel Sanchez - Fondateur du groupe Deep Forest

Wes Madiko est décédé vendredi après être resté plusieurs jours dans le coma. Il a succombé alors qu’il subissait une intervention chirurgicale à la suite d’une infection nosocomiale. Plus connu sous le nom de Wes, il naît le 15 janvier 1964 à Moutaba à une centaine de kilomètres de la ville de Douala.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Cnews ACTUS Page – Images Capture d’écran

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :