Un Portugais condamné pour le meurtre raciste d’un acteur noir

Un Portugais a été reconnu coupable du meurtre raciste d’un acteur noir à Lisbonne.

Evaristo Marinho est reconnu coupable d’avoir assassiné Bruno Candé, 39 ans. Alors qu’ils se disputaient, Evaristo Marinho a tiré à six reprises vers la victime qui s’est écroulée. Un différend sous fond d’injures racistes.

Le tribunal de Loures (au nord de la capitale) vient de condamner le meurtrier. L’homme âgé de 76 ans était accusé d’homicide aggravé pour haine raciale.

Le septuagénaire écope de 22 ans et neuf mois de prison, selon les médias nationaux. Evaristo Marinho avait finalement avoué le meurtre, pendant le procès. Le prévenu est un vétéran de la guerre coloniale du Portugal en Angola entre 1963 et 1974.

Le Portugais Evaristo Marinho a reconnu son crime

 

Bruno Candé, est né au Portugal dans une famille originaire de la Guinée-Bissau. L’affaire a remis à jour le racisme au Portugal. Selon des allégations, la police aurait tenté de dissimuler le mobile du meurtre.

Peu de temps après les faits, des centaines de manifestants antiracistes sont descendus sur l’une des principales places de Lisbonne. Ils demandaient justice pour Bruno Candé et toutes les autres victimes du racisme.

« Bruno Candé a perdu la vie, sa famille et ses amis. Ce meurtre nous a tous touchés. 22 ans, c’est le minimum pour apaiser la douleur et la révolte que nous ressentons » a tweeté la députée portugaise Joacine Katar Moreira.

Ce lundi, un responsable des Nations Unies a exhorté les pays à mettre fin à la discrimination. Mais aussi à la violence et au racisme systémique contre les personnes d’ascendance africaine.

Bruno Candé est décédé après avoir reçu plusieurs balles dans une rue animée de Lisbonne le 25 juillet 2020.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Cnews ACTUS Page – Images Euronews

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :