Naomi Osaka dépassée par la polémique, quitte Roland-Garros

Naomi Osaka quitte Roland-Garros, dépassée par la polémique après son refus de participer à la conférence de presse après match.

Alors que Naomi Osaka indiquait la semaine dernière sur Twitter qu’elle ne ferait «aucune presse pendant Roland Garros», la championne est sous le feu des projecteurs. Dimanche, après son premier match, la joueuse de tennis a été sanctionnée par les dirigeants de l’Open. Naomi Osaka a refusé de parler au média pendant la conférence de presse obligatoire d’avant-match. Du coup, la représentante du Japon a été condamnée à payer 15 000 dollars d’amende.

La championne a expliqué ensuite pourquoi elle ne souhaitait pas être interrogée par la presse. En résumé, les question sont toujours les mêmes avant ou après un match. Elle a aussi évoqué les problèmes de santé mental des joueurs.

Seulement les quatre tournois du Grand Chelem avertissaient que « Des infractions à répétition pourraient engendrer des sanctions plus sévères, y compris l’exclusion du tournoi, ainsi que le déclenchement d’une enquête pour faute grave, qui pourrait mener à des amendes plus lourdes et des suspensions pour les Grands Chelems à venir ».

Naomi Osaka a décidé de sortir du tournoi après sa première victoire.

Après sa publication ce lundi, plusieurs athlètes ont tweeté leur soutien.

Martina Navratilova, 18 fois championne du Grand Chelem, a écrit : «Je suis tellement triste pour Naomi Osaka. J’espère vraiment qu’elle ira bien. En tant qu’athlètes, on nous apprend à prendre soin de notre corps, et peu l’aspect mental et émotionnel. Il ne s’agit pas de faire ou de ne pas faire une conférence de presse. Bonne chance Naomi – nous sommes tous avec vous! »

Serena Williams souhaiterait la prendre la numéro 2 mondiale dans ses bras.

 « C’est une situation que je n’avais pas imaginée ni cherchée lorsque j’ai tweeté l’autre jour. Je pense que la meilleure chose pour le tournoi, les autres joueuses et mon bien être est que je me retire pour que chacun puisse se reconcentrer sur le tennis. Je vais me retirer un certain temps des courts. Mais, le temps venu, je veux vraiment travailler avec le Circuit pour discuter des moyens d’améliorer les choses pour les joueurs, la presse et les fans. Je n’ai jamais voulu créer de perturbation. Et je comprends que le timing n’était pas bon et que mon message aurait dû être plus clair ».

« Le retrait de Naomi de Roland Garros est désolant », a déclaré Gilles Moretton lundi le président de la fédération française de tennis.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – C,ews ACTUS Page – Images Sports Yahoo

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :