Doc Gynéco est condamné à 5 mois de prison avec sursis

Le chanteur Doc Gynéco est condamné pour des violences conjugales. Il écope de 5 mois de prison avec sursis et 2000 euros d’amende. Le 12 mars 2021, Doc Gynéco, Bruno Beausir de son vrai nom, était interpellé à son domicile parisien. Placé en garde à vue pour violences conjugales, le Parquet de Paris avait ensuite ouvert une enquête.

Doc Gynéco condamné pour des faits graves

Vers 19 heures, le mercredi 12 mars au soir, une voisine appelle la police pour signaler une dispute conjugale au domicile du couple, dans le XVIIIe arrondissement. Alors que les agents sont dans l’appartement du couple, ils constatent un oedeme à l’oeil gauche de l’épouse de l’artiste. Elle leur raconte que lors d’une dispute, Doc Gynéco lui aurait donné quatre gifles et l’aurait insultée. Le rappeur a reconnu une partie des faits et son épouse a été hospitalisée. Elle a reçu un total de 19 jours d’ITT, dont 14 jours pour une détresse psychologique.

Ce mardi 18 mai, même si Doc Gynéco avait admis avoir fait une « bêtise» les juges l’ont condamné à 5 mois de prison avec sursis. Il devra respecteur plusieurs obligations. Doc Gynéco devra se faire soigner. Il lui est également interdit d’entrer en contact avec sa conjointe. Le rappeur et producteur devra faire un stage contre les violences sexistes.

L’épouse de Doc Gynéco a lancé une procédure de divorce sans réclamer de dommages et intérêts.

Dorothée Audibert-Champenois. Facebook Blacknews Page – Cnews ACTUS Page – Images La Dépêche – L’Union

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :