Après 42 ans de prison pour un triple meurtre, il est innocenté

Un homme qui a purgé 42 ans de prison pour triple meurtre est finalement innocenté. Le procureur du comté de Jackson, Jean Peters Bakerr l’a annoncé lundi dernier. L’homme de Kansas City est détenu depuis 4 décennies derrière les barreaux.

Kevin Strickland a été reconnu coupable en 1979 pour les meutres de Larry Ingram, Sherrie Black et John Walker. Et pour avoir blessé dans une maison de Kansas City en 1978, une quatrième victime, Cynthia Douglas.

La condamnation de Kevin Strickland en 1979

«Tous ceux qui ont examinés les preuves ces derniers mois sont d’accord. Kevin Strickland mérite d’être disculpé» , a déclaré le procureur Jean Peters Baker. «C’est une erreur que nous devons corriger maintenant.» a-t-il ajouté. Le Midwest Innocence Project et le procureur du centre correctionnel de l’ouest du Missouri à Cameron travaillent conjointement à la libération immédiate du prisonnier. Dans le même temps, une pétition a été déposée auprès de la Cour suprême du Missouri.

Selon les minutes du procès, les poursuites engagées contre Kevin Strickland en 1978 se sont largement appuyées sur le témoignage d’une femme. Elle est décédé en 2015. Avant sa mort, elle a longtemps  souhaité se rétracter.

Kevin Strickland (à droite) dans les années 1970

Cynthia Douglas, qui avait admis fumer de la marijuana et boire du cognac avant la fusillade du 25 avril 1978, a reçu une balle dans la jambe pendant les coups de feu. Blessée elle est ensuite sortie de la maison pour obtenir de l’aide, selon la station locale KCTV.

Selon son récit, quatre hommes armés ont fait irruption dans la maison, ligoté les occupants et saccagé la maison avant de tirer sur ceux qui se trouvaient à l’intérieur. Il tue alors, le petit ami de Cynthia Douglas, John Walker, 20 ans, et sa meilleure amie Sherrie Black, 22 ans, cite The Kansas City Star.

Seule survivante, Cynthia Douglas identifie deux des hommes impliqués dans la fusillade comme étant Vincent Bell et Kilm Adkins. Mais, elle indique ne  rien savoir du troisième suspect .

Un témoin qui se laisse abuser

Seulement, Cynthia Douglas change d’avis le lendemain. Elle identifie le troisième homme comme étant Kevin Strickland. Une personne qu’elle ne connaissait pas avant la fusillade. Un troisième nom que lui suggére le petit ami de sa soeur.

Ce témoin va témoigner contre Kevin Strickland dans deux procès distincts.

Elle révélera bien plus tard qu’elle s’était sentie obligée par la police de procéder à l’identification. Cynthia Douglas désigne Kevin Strickland.

Le témoin pris de remords exprime à plusieurs reprises ses doutes aux membres de sa famille.

En 2009, Cynthia Douglas envoie enfin un e-mail au Midwest Innocence Project. Elle contacte l’organisation pour signaler qu’elle «croyait qu’un homme avait été injustement accusé». Elle écrit : «J’étais le seul témoin et les choses n’étaient pas claires à l’époque. Mais maintenant j’en sais plus et j’aimerais aider cette personne si je le peux.»

Tout comme Cynthia Douglas, le procureur chargé de l’affaire en 1978 est également décédé. Egalement, le juge qui a présidé le procès.

Kevin Strickland est aujoud’hui âgé de 61 ans. Encore emprisonné il sera bientôt remis en liberté.

Les responsables de Midwest Innocence Project rapporte que l’Afro-Américain l’a été «lors d’un deuxième procès. Jugé par un jury entièrement blanc sur la seule identification d’un témoin oculaire peu fiable».

La famille des victimes est circonspecte

Les membres de la famille des trois victimes du meurtre, Sherrie Black, Larry Ingram et John Walker se disent surpris.

Le maire de Kansas City, Quinton Lucas, membre du conseil des commissaires de police de Kansas City a également examiné les conclusions. Il a déclaré qu’il était convaincu que la condamnation devait être annulée.

Kevin Strickland, innocenté sera bientôt libre. «Le garder incarcéré sur un verdict où le jury n’a entendu aucune de ces preuves disculpatoires, ne sert aucun objectif raisonnablement juste», ont déclaré le procureur Jean Peters Baker et le sous-chef Daniel M. Nelson dans une lettre conjointe.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Cnews ACTUS Page – Images Midwest Innocence Project – Procureur Jackson

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :