Son père lui coupe les jambes, il crée ses «propres prothèses»

Pauvre, David devient handicapé. Heureux d’être encore en vie, l’homme se lance dans la fabrication de « nouvelles » jambes.

Un nigérian raconte sa douloureuse histoire dans une vidéo. Suite à un différend familial, David a perdu ses deux jambes. L’homme a dû improviser pour continuer à vivre dignement. Vivre avec une prothèse pour s’assurer son autonomie.

Dans AfrikMag, Felicia Essan relaie ce drame qui se termine sous de meilleurs auspices. David est père de famille et l’époux a une volonté de fer, note la journaliste. Alors qu’il a enduré d’atroces souffrances, l’homme aujourd’hui amputé des deux jambes vit son handicap avec courage.

C’est une histoire de famille qui commence mal.

 

Pauvre, David devient handicapé

À la mort de sa mère, David qui accueille son premier enfant, hérite d’un « lopin de terre ». Il construit sur cette parcelle de terre et cultive des légumes pour se nourrir. Seulement ces dispositions ne plaisent pas à son père. Celui-ci remarié, envisage de récupérer ce lopin de terre. David refuse. Cette terre lui appartient, c’était une volonté de sa mère mourrante. Il rentre donc en conflit avec son père qui tentera tout pour l’en dissuader. Peine perdue. Et le père décide de passer à l’offensive.

Une nuit, alors que David et sa petite famille sont à l’intérieur, ils sont dérangés dans leur sommeil. Le père de famille sort pour identifier les bruits autour de son domicile. profitant de l’obscurité, le père de David l’attaque à la machette. Il vise une première jambe, puis la seconde et le blesse également au torse. Puis sur d’autres parties du corps. La victime doit son salut à sa compagne, qui sort en hurlant, faisant fuir l’agresseur.

David se réveille à l’hôpital en découvrant l’horreur. Ses jambes sont coupées, il a subi une intervention chirugicale importante. Malgré l’aide de sa femme, le nigerian vit une grande douleur. Pourtant ses malheurs ne s’arrêtent pas.

Avec sa nouvelle femme, le père de David veut « finir le travail ». Ils mettent à prix la tête de David. L’homme désormais handicapé qui tentait de vivre sur l’héritage de sa mère, doit quitter son domicile. Sa famille et lui déménage.

Fataliste et bon samaritain, David se dit heureux d’être toujours en vie. Il s’est fabriqué un « nouvel ensemble de jambes » pour être autonome. Son récit est raconté dans cette vidéo en fin d’article.⤵️

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Cnews ACTUS Page – Images capture d’écran.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :