Audrey Pulvar aurait perçu des salaires douteux selon VA

Audrey Pulvar aurait perçu des salaires douteux durant l’année 2019 avance Valeurs Actuelles.

Tous les coups sont permis pendant les campagnes électorales. Aujourd’hui, c’est la tête de liste socialiste aux régionales qui est la cible du site d’extrème droite Valeurs Actuelles. Selon le journaliste du Site Web, Audrey Pulvar a touché 23 513 euros en tant que « fondatrice et présidente » d’African Pattern. Alors que l’adjointe à la mairie de Paris s’était engagée à développer la fondation, il n’en est rien, atteste Valeurs Actuelles. Pourtant sa mission était soutenue par des personnalités de haut rang. Christiane Taubira, ancienne garde des Sceaux ou Achille Mbembe ou encore Sophie Swaton étaient des soutiens phares pour le développement d’ «African Pattern».

Le Site Valeurs Actuelles ne manque pas d’arguments pour dénoncer le versement mensuel de 3 359 euros. Tout d’abord s’interroge VA, qui s’appuie sur le rencement du site société.com, African Pattern « ne compte aucun salarié ». Audrey Pulvar serait « fondatrice, dirigeante » et finalement community manager de son fond de dotation.

Audrey Pulvar au Sagasdom Porte de Versailles - Janvier 2020 - ©️ Dorothée Audibert-Champenois

Audrey Pulvar « J’aimerais vraiment que ça marche »

Tout partait pourtant d’un engagement personnel de la candidate au régionale d’Ile-de-France. Avec 15 000 euros, dont «la provenance» est inconnue, elle lance son ONG African Pattern. la candidate se donnait un an pour créer une équipe de spécialistes et lancer des financements.

Son objectif était louable. «Contribuer à la conception et à la promotion d’un modèle de développement économique durable et écologique. À partir d’expériences sociales et solidaires déjà menées en Afrique de l’Ouest. En soutenant des initiatives vertueuses. Liées à la préservation de la bidiversité. Et à la lutte contre le réchauffement ».  Valeurs Actuelles ajoute qu’un site et une communication devaient suivre.

Pas de Conseil d’Administration, pas de commissaire aux comptes pour composer cette organisation de plus de 10 000 euros de capital. Quant à l’adresse officielle elle pose question, affirme Valeurs Actuelles.

African Pattern une coquille vide?

Mais voilà, malgré les mots d’accueil du philiosophe sénégalais, Souleymane Bachir Diagne, les activités prévues n’ont pas avancé. La fondatrice et dirigeante se déplace toute seule quand African Pattern est invitée à des évènements. Audrey Pulvar voyage seule au nom de son ONG. Preuve. L’ancienne journaliste a « organisé huit voyages au cours duquel, elle a évoqué African Pattern » atteste VA. Une équipe de la Télévision des Outremer l’a même suivie au Burkina Faso en mars 2019. La tête de liste des régionales en Île-de-France est partout au nom de African Pattern.

Audrey Pulvar souhaitait « vraiment que ça marche », ironise le site Valeurs Actuelles. Elle se donnait un an pour que tout fonctionne. Entre temps, la martiniquaise est devenue adjointe à la maire de Paris. Son ambition politique conduit aujourd’hui Audrey Pulvar vers d’autres horizons. Elle est placée en tête de liste pour les socialistes à l’élection du Conseil régional d’Île-de-France.

Dorothée Audibert-Champenois Facebook Blacknews Page – Cnews ACTUS Page – Images ©️Cnews ACTUS Page

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :