Paludisme : Des chercheurs trouvent un vaccin efficace à 77%

Des chercheurs développent un vaccin efficace à 77%. Des scientifiques américain et burkinabé de l’Université d’Oxford et des scientifiques de l’Institut de recherche en sciences de la santé du CNRST ont révélé les résultats de leur recherche. Un communiqué du ministère de la santé du Burkina, du 24 avril, confirme cette efficacité vaccinale « impressionnante » de 77 %.

Ce vaccin R21/Matrix-M testé auprès de quatre cent-cinquante enfants du Burkina Faso affiche un « bon profil d’innocuité ». Les chercheurs ont donc décidé de lancer une étude à grande échelle. Le nouveau vaccin contre le paludisme sera étudié dans quatre pays. Le recrutement se fera au Burkina Faso, Kenya, Mali et Tanzanie. Il s’agira d’essais clinique sur 4 800 enfants de cinq à trente-six mois.

« Nous avons soutenu les essais cliniques d’une gamme de nouveaux Vaccins candidats au Burkina Faso (…) Ce serait un nouvel outil extrêmement important pour contrôler le paludisme et sauver de nombreuses vies ». Le Pr. Charlemagne Ouédraogo, ministre de la Santé du Burkina Faso note que cette maladie est l’une des principales causes de mortalité infantile en Afrique.

Au Burkina Faso comme en Guyane française, le paludisme tue. C’est la première cause des hospitalisations. En 2020, le paludisme a tué près de quatre mille personnes, selon les données officielles.

Alors que la pandémie Covid-19 continue ses ravages, les chercheurs ne relâchent pas leurs efforts contre cette maladie infectieuse propagée par les piqûres de moustiques. Par ailleurs, l’OMS indique que la perturbation des traitements antipaludéens pourrait entraîner des dizaines de milliers de décès supplémentaires.

Dorothée Audibert-Champenois. Facebook Blacknews Page – Cnews ACTUS Page. Images  Source Agence d’informations africaine

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :