Saint-Vincent «apocalyptique» demande de l’aide aux USA

La situation à Saint-Vincent est si «apocalyptique» que l’île demande de l’aide aux Etats-Unis.

Le Premier ministre de Saint-Vincent-et-les Grenadines, Ralph Gonsalves, s’est exprimé sur la chaîne CNN. Selon lui les conséquences de l’éruption de la Soufrière sont graves. Plus de 10% des 110 000 habitants de l’ile sont temporairement sans abri.

Le Premier ministre redoute la période pluvieuse qui démarre dès début juin. Une nouvelle menace pour les habitants des zones évacuées. De la pierre et de la cendre de l’éruption reposent sur la boue», a-t-il révélé. «Les pluies vont tout mélanger et ce mélange descendra à un rythme très rapide», s’inquiéte Ralph Gonsalves.

Toujours sur CNN, le Premier ministre a expliqué que le gouvernement n’a pas les ressources pour répondre à tous les besoins. Ici à Saint-Vincent, «c’est comme un désert, c’est désolant, c’est apocalyptique», note Ralph Gonsalves.

L’élu a avoué avoir écrit au Président Joe Biden et à la Vice-Présidente Kamala Harris pour obtenir de l’aide. «Ce ne sera pas une lutte facile, mais nous ne sommes pas un peuple qui se lamente», a déclaré Ralph Gonsalves.

Dorothée Audibert-Champenois. Facebook Blacknews Page – Cnews ACTUS Page. Image SVG

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :