La Caraïbe et l’Afrique réunis pour un accès d’urgence au vaccin

L’Afrique et la Caraïbe se réunissent pour plaider en faveur de l’accessibilité mondiale des vaccins. Une première pour ces deux régions. Une rencontre sans précédent.

La Commission de l’Organisation des États des Caraïbes orientales (OECS), en collaboration avec une coalition d’organisations internationales dirigée par le Global Business Leadership Forum, a convoqué une réunion. Lure but, s’attaquer aux problèmes de disparités qui existent avec l’attribution des vaccins, principalement en Afrique et dans les Caraïbes.

Afrique et Caraïbe unis pour l’accès aux vaccins

L’objectif de cette réunion entre l’OECS ou (OECO) et l’Union africaine était double. Tout d’abord, lancer une campagne mondiale pour gagner la confiance dans les vaccins. Mais aussi, travailler avec les grandes entreprises mondiales pour aider à faire des dons de 100 millions de vaccins. Lesquels seraient attribués à la Caraïbe et aux États membres de l’Union africaine.

Le Premier Ministre d’Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne, actuel président de l’Alliance des petits États insulaires (AOSIS) et Oliver Joseph de Grenade participaient à cette réunion.

La rencontre a été suivie par des membres du groupe The AfroChampions, une initiative panafricaine qui vise à soutenir le développement des multinationales africaines pour pouvoir accélérer la transformation du continent. Le Global Business Leadership Forum, qui met en lien les dirigeants de diverses entreprises dans différents pays à travers le monde par le biais de forums, de séminaires ou de conférences d’affaires. Et, était invitée également l’Agence de santé publique des Caraïbes (CARPHA). Ainsi qu’une délégation de la Commission de l’OECO.

La Thésaurisation des vaccins par les pays riches

Le Premier Ministre d’Antiguas-et-Barbuda s’est déclaré préoccupé par ce qu’il a appelé «la thésaurisation des vaccins par les pays riches». Des grands pays qui commandent trois à quatre fois la taille de leur population de vaccins. Oliver Joseph, s’exprimant au nom du Premier ministre de la Grenade, a évoqué l’impact dévastateur de la pandémie sur l’économie du pays. Le Dr Joy St. John, directeur exécutif de la CARPHA, a indiqué qu’en raison de l’hésitation à l’égard des vaccins, l’Agence de Santé avait lancé une enquête parmi ses États membres. Il s’agissait de comprendre les méfiances et de créer une campagne de communication pour aborder spécifiquement les problèmes. Elle a regretté que cette idée d’ «attendre et voir ce qui se passe dans d’autres pays» a eu un impact sur les réticences à la vaccination.

La CARPHA a exprimé son intérêt à participer à des essais cliniques de traitements et de vaccins. Les responsables de l’Agence de santé cairbéenne était également très désireuse de savoir quand la plateforme africaine de fournitures médicales serait en mesure de livrer dans la Caraïbe.

Une prochaine réunion a été programmée. Elle sera suivie par un comité directeur qui préparera une voie à suivre sur les stratégies et les approches formelles des chefs de gouvernement de l’OECO et de l’Union africaine.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Cnews Actus_Page – Images

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :