St Vincent: Contraindre les sinistrés à être vaccinés «est immoral»

Contraindre les sinistrés de Saint-Vincent à être vaccinés «est immoral». Les rastafarians de Sainte-Lucie, réunis lors d’une conférence de presse, se sont exprimés sur les conditions d’évacuation des vincentais. Depuis le 8 avril, la Soufrière dégage des vapeurs et des cendres qui obligent la population à quitter la zone rouge du volcan. Seulement, ces hommes et ces femmes doivent être vaccinés pour partir.

Alors qu’ils annonçaient des plans visant à fournir une aide à la population de Saint-Vincent-et-les Grenadines, ils ont critiqué ces exigences. Le président du Conseil d’Iyanola, Aaron Alexander a déclaré que certains hôtels locaux menaçaient galement les employés. Sur la même ligne leurs homologues des Caraïbes ont souligné «cette position tyrannique». Ils espèrent que les syndicats résisteront à ces contraintes de la vaccination Covid-19.

Aaron Alexander dirige l’association ICAR, créé pour l’avancement des rastafari. Selon lui, les efforts visant à contraindre les gens à prendre les vaccins covid-19, est contraire à l’éthique et immorale. Selon lui, les autorités de Saint-Vincent cherche à imposer une exigence de vaccination aux personnes cherchant à fuir les éruptions du volcan La Soufrière.

Le président de l’ICAR a appelé le Premier ministre, le Dr Ralph Gonsalves, à repenser à cette question.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook Blacknews Page – Facebook Cnews ACTUS page – Images Facebook

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :