L’Angleterre est un modèle pour l’égalité raciale

L’Angeleterre est un modèle pour l’égalité raciale. L’île britannique est un exemple pour les sociétés blanches en marche vers l’égalité raciale. Tony Sewell, le président de la commission sur les disparités raciales et ethniques a rendu un rapport dans ce sens, fin mars. L’Agence de presse Reuters en a dévoilé les grandes lignes.

Ce rapport de la Commission a été initié par le Premier Ministre Boris Johnson, après les nombreuses manifestations Black Lives Matter de l’an dernier. Dans le monde entier, de nombreuses protestations contre les violences policières et le racisme ont suivi la mort brutale de l’Afro-Américain George Floyd. En réaction, le 12 Downing Street s’est interrogé sur la question des inégalités sociales sur son sol. Il a donc diligenté une enquête. Si les conclusions du rapport sont positives dans l’ensemble, reste de nombreuses zones d’ombre à corriger. Une priorité pour que le pays soit totalement un exemple de réussite pour les minorités ethniques.

10 Downing Street - Angleterre

 

L’Angleterre, vers un parcours sans faute

«Nous ne voyons plus une Grande-Bretagne où le système est délibérément truqué contre les minorités ethniques», a déclaré Tony Sewell, le président de la commission d’enquête. Si le rapporteur se félicite des avancés britanniques en terme d’égalités sociales, des recommandations ont tout de même été préconisées.

Parmi plus d’une vingtaine de recommandations, la fin de l’utilisation de l’acronyme BAME (Black, Asian and Minority Ethnic). Les anglais d’Outre-Manche l’utilisent depuis quelques années pour parler des minorités ethniques. Si certains s’en accomodent, d’autres souhaitent à tout prix le voir disparaître.

Le rapport a également mis en évidence le niveau d’instruction des groupes ethniques minoritaires. Et, il a pu démontrer que le racisme institutionnel n’était pas à blâmer. Selon les observations des enquêteurs, les Noirs africains obtiennent de meilleurs résultats que ceux des Noirs des Caraïbes et des Blancs.

Le Premier Ministre Boris Johnson a reconnu « cet important travail ». Il a annoncé que le gouvernement allait maintenant examiner les 24 recommandations. «L’ensemble du gouvernement reste pleinement déterminé à construire une Grande-Bretagne plus juste. Et à prendre les mesures nécessaires pour remédier aux disparités partout où elles existent» assure Boris Johnson.

 

L’égalité raciale totale est marche

Quant à l’opposition, elle se dit déçue par le rapport trop arrangeant. Et, de leur côté les militants anti-raciste l’ont qualifié de blanchiment.  Une forme de dissimulation, comme un fourre-tout qui pousse à cacher des problèmes plus profondément enracinés. Ils s’inquiètent toujours des raisons pour lesquelles les Noirs sont neuf fois plus susceptibles d’être arrêtés et fouillés par la police que leurs compatriotes blancs. Alors que ce rapport divise les élus et les associations, tous sont unanimes et admettent que  racisme ouvert et catégorique persiste, en particulier en ligne.

Source Reuters – Dorothée Audibert-Champenois – Facebook BLACKNEWSPAGE – Images Blacknewspage – Cnews ACTUS Page

 

 

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :