«Valeurs Actuelles» perd une partie de ses revenus publicitaires

Le magazine Valeurs Actuelles perd une partie de ses revenus publicitaires après l’affaire Danièle Obono.

« Taboola » la régie publicitaire a résilié le contrat qui le liait à Valeurs Actuelles. Selon la régie publicitaire, le magazine d’extrême droite n’aurait pas respecté les termes de leur contrat. À l’origine de cette discorde, une publication fin août de caricatures racistes de la députée Danièle Obono.

Cette décision fait suite à une longue bataille juridique entre le magazine Valeurs Actuelles et la régie « Taboola».

Les publications du magazine Valeurs Actuelles sont qualifiées d’«ouvertement raciste, discriminatoire, offensante » et est « en parfaite contradiction avec (ses) valeurs», rapporte le site Capital.

«La publication d’un contenu illicite ne peut être protégée par la liberté de la presse et la liberté éditoriale. Or le contenu incriminé, qui a donné lieu aux excuses présentées par Valeurs Actuelles à Mme Obono, est suceptible de recevoir une qualification pénale », cite Capital.

Le site d’extrême droite est condanmé à verser 5 000 euros correspondant à des frais de justice.

 

En août 2020, Geoffroy Lejeune le directeur du magazine Valeurs Actuelles s’expliquait sur la polémique suscitée après la parution d’un article fiction paru dans son magazine. Le responsable de Valeurs Actuelles, qui disait être « dérangé, gêné » par la fiction,  avait néanmoins  prévenu qu’il n’enleverait pas l’article du magazine. Le dirigeant avait présenté ses excuses à la députée de la France Insoumise. Cette dernière avait reçu le soutien du chef de l’Etat, Emmanuel Macron.

Danièle Obono cible principal de cet article fiction très en colère se disait choquée « par ce qui est racontée dans le texte et les images (de Pascal Garnier) qui illustrent cet article fiction ».

Source Capital – TRT Français – Dorothée Audibert-Champenois – Facebook BLACKNEWSPAGE – Images Capture d’écran

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :