La «Fabrique Nomade» emploie, forme et insère des réfugiés

La « Fabrique Nomade » emploie, forme et insére durablement 40 couturiers migrants sur le marché du travail sur 3 ans.⁠ Ce sont là les objectifs de cette société française et du « Slip Français ». Partenaires dans ce projet, ils s’engagent pour une bonne intégration des réfugiés qu’ils emploient dans leur atelier de confection textile. Ce projet solidaire et durable est soutenu par de grandes maisons de couture française. Le géant du Luxe LVMH les sollicite entre autres.
« On est très fièrs de vous annoncer que ‘Le Slip Français’, marque de vêtements engagée pour une mode 100% fabrication locale, soutient notre atelier de confection à travers un projet solidaire», a déclaré récemment La Fabrique Nomade. Et leur ambition commune s’affiche : ⁠«  La Fabrique Nomade et Le Slip Français se rejoignent sur une volonté commune. Enrichir le secteur textile en plein renouveau par l’apport des compétences des couturiers réfugiés et migrants et leur transmettre les savoir-faire des ateliers français », tels sont les ambitions des deux associés.
Ce projet a un coût. Aussi chaque dernier vendredi du mois, ‘Le Slip Français’ reverse 5% de ses ventes pour contribuer à réaliser ce défi commun, a indiqué la marque de textile.⁠
« Notre atelier salarie et forme pendant 1 an des couturiers réfugiés grâce à un parcours de renforcement technique et d’activités de production. Il s’adresse aux marques et entreprises engagées dans la mode durable et propose des prestations de prototypage et de fabrication de manière locale, solidaire et écoresponsable au cœur de Paris », précisent les responsables de la « Fabrique Nomade »
 Et dans le même temps, répondre aux besoins de recrutement des ateliers textiles partout en France. ⁠
Mais l’association La « Fabrique Nomade » œuvre aussi à valoriser et favoriser l’insertion professionnelle des artisans d’art migrants et réfugiés en France.
La « Fabrique Nomade » présente sur son site Web 16 savoir-faire des migrants, 16 compétences en : Couture, menuiserie, maroquinerie, broderie, céramique, bijouterie, stuc, ébénisterie, métallier d’art, ferronnier d’art, vannerie, poterie, haute lisse, crochet, lutherie, perlerie d’art.
Des réfugiés issus de 24 pays composent cette diversité :
Afghanistan, Arménie, Azerbaïdjan, Cameroun, Centre Afrique, Chine, Côte d’Ivoire, Érythrée, Gambie, Guinée Conakry, Irak, Iran, Maroc, Pérou, Russie, Sénégal, Soudan, Syrie, Tchétchénie, Tibet, Togo, Tunisie, Turquie, Vénézuéla.
SIROON (Plateaux en chêne massif)

Le portrait de Sana Sanyan, un menuisier gambien est éloquent.

Depuis tout petit, il s’amuse à fabriquer toutes sortes d’objets en bois. Son oncle remarque cet intérêt et voit en lui un certain talent. À l’âge de 15 ans il est confié à un maître pour apprendre le métier. Il confectionne notamment le mobilier pour des hôtels. Il travaille ensuite en parallèle à son propre compte, et enseigne son métier à 4 autres jeunes dans son atelier pendant 3 ans.
Inspirés des petits tabourets africains, ces plateaux, sur piédestal deviennent des objets aussi bien fonctionnels que décoratifs. Sana Sanyang compose et assemble deux matériaux, afin de pouvoir tourner des volumes tramés qui rappellent les motifs de tissus africains. Il termine les plateaux en y encastrant quatre pieds en chêne tourné, pour mettre en majesté les objets que vous y déposerez. (Collaboration avec Alfredo da Silva, designer.)
Enfin, la devise de l’association se résume dans cette phrase solidaire : « En achetant un objet, vous agissez concrètement pour l’insertion professionnelle des artisans réfugiés ». Dont acte.
Peut être une image de 1 personne, vêtements d’extérieur et texte qui dit ’APPEL À CANDIDATURE FORMATION 2021 inertion@lafabriquenomade.com fabr ique NOMADE Je suis réfugié artisan d'art’

Si vous êtes migrants ou réfugiés ces infos vous intéressent :

OBJECTIFS DU PROGRAMME
• Découvrir l’environnement économique et culturel français.
• Gagner en confiance, identifier sa valeur et sa spécificité.
• Acquérir les connaissances et codes pour intégrer une entreprise.
• Adapter son savoir-faire au marché français.
DURÉE ET DATES DU PROGRAMME
Prochaine session : mars – décembre 2021
POUR QUI ?
• Artisans ayant 10 ans d’expérience dans le pays d’origine
• Souhait de poursuivre son métier en France
• Aucun niveaux de français requis
• Autorisation de travail
• Résidant en Île-de-France ou régions (étude au cas par cas)
CONTACTER
Emmanuelle de Boissoudy, intervenante socio professionnelle : 01 45 85 79 18  insertion@lafabriquenomade.com. Pour toutes les photographies
Dorothée Audibert-Champenois – Facebook BLKNews – Cnews ACTUS Page 
Images : © PhilArty Potography, Philippe Nijean et Nicolas du Pasquier
© Set design Maryline Sadet © PhilArty Photography, Nicolas du Pasquier, Marie Rouge, Arnaud Fonquerne, Patrick Smith, Marion Dubier-Clark, Romain Gaudin, Gabriel de la Chapelle.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :