La Martinique, chic et branchée sur TF1, record d’audience et divisions

La Martinique, escale chic et branchée aux Antilles sur TF1. Samedi 20 mars, les téléspectateurs de la 1ère chaîne découvraient ou redécouvraient la destination Martinique en access prime-time. Nikos Aliagas faisant le choix de montrer une des facettes de cette île située dans l’Archipel des petites Antilles. Dans 50 minutes Inside, la Martinique carte postale était au centre des intérêts de 3.59 millions de Français. Une audience record dont a pu bénéficier cette petite île en pleine pandémie de Coronavirus*.

Alors qu’elle fait partie du Top des destinations favorites, la Martinique reste impactée fortement par la crise sanitaire. Île hospitalière, il y fait bon vivre mais est-ce là cette seule image dont on doit retenir ?. Une escale chic et branchée peut-elle être vide d’authenticité? Les talents « chics » occultent-elles les réalités sociales, économiques ou politiques ? Le programme glamour n’a pas fait l’unanimité.

Cette île française est bien et même très bien classée par le site officiel Trip Advisor. TripAdvisor est un site web américain qui offre des avis et des conseils touristiques à l’international. Selon cette plus grande plate-forme de voyages au monde, la Martinique est le numéro 1 des destinations émergentes. L’affaire était donc séduisante pour revoir tous les coins touristiques de cette île d’Amérique. Pour ce faire, 50′ Inside a eu la bonne idée de suivre un fil rouge, une personnalité influente martiniquaise. Steeven Jean-Yves Zamor et sa Team Martiniquaise étaient au centre du sujet. L’occasion de plonger dans le monde de la nuit, le monde chic et branché, le monde de la Jet Set aux Antilles.

La Martinique, une destination prisée par les stars

Peut-on faire abstraction de cette part de rêve pour ceux qui aiment le monde du star-système ?  La controverse était ouverte le week-end qui a suivi la diffusion du programme 50′ Inside. Pourtant sans altérer l’authenticité des débats, l’île comme toutes ses voisines vit du tourisme et depuis longtemps. Aux touristes de passage, on offre le meilleur dans tout. Steeven Jean-Yves Zamor en vrai ambassadeur aime son île, différemment que les autres militants sur l’île, sans doute. Mais peut-on lui reprocher de faire du chic quand il directeur artistique de mode depuis une dizaine d’années. Quand ses modèles défilents pour des grands créateurs. Et quand il magnifie sa région aux yeux du monde, entre paillettes et baskets.

Le martiniquais a guidé  la chaîne vers des lieux magnifiques comme la maison « Appolline Martinique ». Un espace créé par la talentueuse Moana Luu. Depuis les Usa, elle remercie TF1 : « En tant que designer d’intérieur et directeur de la création, je suis très fiere. Fiere de voir des gens partager mon travail comme l’un des endroits incontournables de ma belle île. J’ai consacré un an à ce beau projet. Mon objectif était de créer une expérience de luxe créole authentique. Vous trouverez ma signature tie dye bleu dans son logo, ses fenêtres et sa vaisselle. Mon obsession pour les imprimés tropicaux et les influences de mes voyages en Asie dans le tapis de dragon (…) Je voulais que le monde voit et aime mon île, comme je la vois et je l’aime. Alors «merci» @ 50inside @ tf1 et @sarah_amrouni pour la belle vidéo.»

Les talents martiniquais

Si comme Moana Luu, certains contributeurs sont antillais, 50′ Inside pêche à convaincre en usant des acteurs blancs du tourisme martiniquais. Steeven Jean-Yves Zamor, l’explique sur la Toile. Selon le directeur d’agence, les martiniquais ne se prêtent pas volontairement au jeu de l’image, dixit. Il fait donc « au mieux ».

Le choix du sujet divise sur les réseaux sociaux

Mais par ailleurs, pourrait-on se vanter des choix sportifs ? Et ils sont nombreux, attractifs, ludiques et innovants pour avoir envie de les essayer. C’est le cas pour l’Auto gire, le Step paddle, le Sea bob, les Shooting photos sous-marine, le spiri tourisme ou les spots photos instagrammables.

Joey Starr un ambassadeur pour la Martinique

Les criques et les chais s’ils sont connus des martiniquais ont fait des adeptes. Il est intéressant de voir des originaires de l’île s’extasier sur la beauté d’un trésor qu’ils ne connaissaient pas. On est conscient qu’ils ne sont pas tous de vrais ambassadeurs martiniquais, au sens propre du mot. Mais ils permettent et rassurent les téléspectateurs internationaux et hexagonaux, sans doute de futurs touristes vers cette destination. L’immersion de Joey Starr dans une plantation d’ananas a fait l’unanimité sur les réseaux sociaux. Plus proche de la population de l’île, avec sa gouaille Joey Starr a partagé sa cuisine et le rhum vieux qu’il «  apprécie autrement  », dit-il.

Mais si ces épisodes agricoles étaient rares, c’était justifié. 50′ Inside est une émission de divertissement et seulement cela. Les problématiques du chlordécone, des 50 pas géométrique, les sargasses et l’eau potable ne sont pas dans sa ligne éditoriale. Bien au contraire. L’idée est de faire rêver coûte que coûte. Comment faire rêver ? Steeven Jean-Yves Zamor le sait. Il n’invente rien finalement. Les plages sont belles aux Antilles. Il veut les sublimer et le dire au monde entier. Si son choix peut aider l’économie de l’île, asphixiée par de nombreux dossiers jamais résolus, pourquoi l’en blâmer. Les militants du chlordécone ne sont pas dupes, ceux qui attendent depuis 15 ans un procés pour une ébauche de réparation. Les autres combats sont ailleurs.

La destination Martinique, chic et branchée est, insiste TF1 « une boufée d’oxygène ».

Pour visionner l’émission voici le lien de Martinique : Escale chic et branchée aux Antilles

*167 clusters en Martinique ont été enregistrés au 09 mars 2021.

Dorothée Audibert-Champenois (BLKNews) ( Facebook Cnews ACTUS-Page/BLKNews) – Images capture d’écran de l’émission de TF1 50’Inside.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :