Rachel Khan cible Assa Traoré son combat est «opportuniste et dérangeant»

Assa Traoré, racisme, idéologies décoloniales, l’écrivaine Rachel Khan se livre dans la presse.

En tournée promotionnelle pour son nouveau livre «Racée», Rachel Khan s’exprime dans le Figaro. L’écrivaine, juriste, scénariste, actrice, noire et juive n’a pas pesé ses mots. Son interview publiée dans le quotidien français porte un coup dure à Assa Traoré. La soeur d’Adama Traoré mène un combat soutenu depuis la mort de son jeune frère. De manifestation et de prise de parole engagée, la militante crispe de nombreux français. Rachel Khan juge que le «combat» d’Assa Traoré est une «forme d’opportunisme dérangeant».

L’ancienne membre du collectif «Noire n’est pas mon métier» insiste. «Le discours victimaire des pseudo-antiracistes m’est insupportable» déclare l’écrivaine. Son nouvel essaie «Racée» est publié chez L’Observatoire. Dans son ouvrage, Rachel Khan se moque, note le Figaro, des nouvelles idéologies «décoloniales» et «intersectionnelles»«Sous prétexte d’antiracisme, elles ne font qu’alimenter les ressentiments», assre-t-elle.

Rachel Khan cense Assa Traoré

Dans sa longue interview du vendredi 12 mars, Rachel Khan pointe la «stratégie de communication du clan Traoré. « Elle (Assa Traoré) est convaincue de mener une bataille. Un combat profond. Mais pour mener ce type de combat sérieusement, il est préférable de ne pas porter… de perruque!» affirme Rachel Khan. Selon elle, Assa se trompe en surfant sur le mouvement Black Lives Matter. Nous ne sommes pas aux Etats-Unis, rappelle l’écrivaine. Après avoir noté que l’activiste bafoue la présomption d’innocence, elle complète son propos.  « si Assa Traoré allait au Mali », elle n’aurait pas le même comportement, estime Rachel Khan.

Dans son livre intitulé «Racée», l’écrivaine, actrice va encore plus loin. Elle avoue vouloir «repousser l’idéologie intersectionnelle et décoloniale » de plus en plus prônée par des militants. Des militants comme Assa Traoré.

Rachel Khan est une écrivaine française. Ell est née d’une mère juive polonaise et un père sénégalais et gambien d’origine musulmane mais animiste au départ, avant l’islamisation de l’Afrique de l’Ouest.

 

Dorothée Audibert-Champenois (BLKNews) – Images ©️BLKNews

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :