Meghan Markle et la famille royale en instance de divorce

Meghan Markle et le Prince Harry sont en instance de divorce d’avec la Royauté britannique. La Family Four n’existe plus depuis 2018. Le Megxit de 2020 a fracassé l’image du couple Harry et Meghan et les tensions entre les deux frères attristent la Reine Elisabeth II. Aujourd’hui, Meghan qui vient d’accorder une interview sans tabou à Oprah Winfrey dénonce les «mensonges» de sa Famille Royale. Jusqu’où iront cette passe d’armes entre Meghan Markle et Buckingham, les experts de la monarchie se le demandent.

Le 14 février 2021, sur fond de photographie en noir et blanc, on distinguait le ventre arrondi de la duchesse Meghan Markle. La tête posée sur son époux Harry, laissait présager de très bonnes nouvelles à venir. L’ancienne actrice annonçait sur les réseaux sociaux sa seconde grossesse. Quelques jours plus tard, Meghan Markle et le prince Harry accordait à leur amie Oprah Winfrey, une rencontre télévisée de deux heures. Dans cette interview-vérité, selon les extraits publiés, les deux époux livraient à l’animatrice et productrice de lourdes confidences. Désormais, résidents à Los Angeles depuis leur départ du Canada, ils n’ont eu de cesse de se faire oublier des médias britanniques. On a vu une Meghan militante distribuant des repas aux nécessiteux de Los Angeles, dans les moments les plus difficiles de la crise sanitaire.

Mariage de Meghan Markle et du prince Harry - ©️D. Audibert-Champenois

Meghan accuse la famille royale de «mensonges»

Tout cela a volé en éclat cette semaine. Meghan Markle est entrée dans une colère folle contre sa famille royale.  Furieuse que le Palais de Buckinghan ouvrirait une enquête sur les allégations d’intimidation de membres du personnel. Selon The Times Meghan Markle a reçu une plainte officielle de Buckingham Palace. On lui reproche d’avoir «viré deux assistants personnels et sapé la confiance d’un troisième membre du personnel».

«Nous sommes clairement très préoccupés par les allégations du Times» a écrit le Palais. « Suite aux déclarations d’anciens membres du personnel du duc et de la duchesse de Sussex. En conséquence, notre équipe RH examinera les circonstances décrites dans l’article». Une déclaration sans précédent, précisent les magazine d’Outre-Manche.

Les avocats du couple Sussex ont riposté. Ils affirment qu’il s’agit d’«une campagne de dénigrement basée sur une information trompeuse et nuisible». Il n’empêche que ces informations sont signées de l’attaché de presse de Meghan Markle. Jason Knauf qui la défendait contre les attaques racistes qu’elle subissait sur les réseaux sociaux. Deux ans plus tard, il informait le Times par courrier électronique interne depuis le palais de Kensington. En octobre 2018, Jason Knauf s’inquiétait pour le personnel de Meghan Markle, victime d’intimidations répétées.

L’interview-choc d’Oprah Winfrey

Une tempête qui naît juste avant l’interview-choc préenregistrée entre Meghan, Harry et Oprah Winfrey. Le couple a promis de tout dire, de tout déballer. L’émission spéciale de 120 minutes verra Winfrey interroger Meghan enceinte sur de nombreux thèmes. Son entrée dans la vie en tant que personne royale, son mariage, sa maternité, son travail philanthropique, indique un communiqué. Mais aussi  comment Meghan Markle et le prince Harry gèrent « une pression publique intense », précise le communiqué.

L’interview est diffusée sur CBS le dimanche 7 mars aux Etats-Unis, lundi midi dans l’Hexagone.

Dorothée Audibert-Champenois – Rédactrice en chef de CnewsActusDothy – Facebook Cnews ACTUS – Page – Twitter Instagram – Images ©️ Cnews ACTUS-Page ©️ Facebook MM – CBS

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :