La guyanaise Marie-Laure Garnier, révélation « Artiste lyrique » 2021

La soprano guyanaise Marie-Laure Garnier est la révélation « Artiste lyrique » de cette nouvelle édition des Victoires de la Musique classique. La soirée de remise des prix a eu lieu à l’Auditorium de Lyon avec l’Orchestre national de Lyon. Une formation dirigée par Nikolaj Szepznaider. Un duo de vedettes animait ce mercredi 24 février, cette prestigieuse soirée musicale. Stéphane Bern et Marina Chiche orchestraient les Victoires de Musique classique retransmises en direct sur les chaînes de France 3 et de France Musique.

Une cérémonie à huis clos

Pour cause de Coronavirus, la cérémonie s’est déroulée à huis clos devant un nombre réduit d’invités. Et pour la quatrième fois, les Victoires couronnaient le pianiste de 52 ans, Alexandre Tharaud.

Mais, la cérémonie d’hier était loin d’être une fête, rappellent deux artistes qui sont venus s’exprimer à mi-parcours de l’évènement. « En ces temps de disette culturelle, on ne pouvait évidemment pas célébrer la musique sans avoir une pensée pour tous ceux qui ne peuvent plus en vivre ». Cette phrase de la rédaction du Monde n’est pas anodine. Sur ce thème, deux intermittents sont venus s’exprimer et présenter sur la scène différentes revendications. Une soirée riche et dans le même temps lourde en émotion pour les artistes français.

La guyanaise Marie-Laure Garnier salue l’Outre-mer

C’est la première fois qu’une artiste des Outre-mer est sacrée révélation lyrique de l’année. La soprano guyanaise Marie-Laure Garnier s’est dite « heureuse et honorée ». « Je voudrais dédier ce prix à tous les chanteurs en herbe d’Outre-mer. Venant de Guyane à 14 ans, je ne m’imaginais pas être là ce soir » a ajouté l’artiste guyanaise.

A cette cérémonie inédite, figuraient de nombreux invités tels Alex Vizorek, Camille Pépin (compositrice et lauréate en 2020) et le ténor Michael Spyres.

Parmi les nominés dans les six catégories, le percusionniste Aurélien Gignoux est la révélation soliste. Betsy Jolas avec son quatuor à cordes Topeng est la révélation compositeur. La sopraniste française Julie Fuchs devient l’artiste de l’année 2021. Le pianiste Alexandre Tharaud est distingué dans la catégorie artiste soliste instrumental de l’année. Le Quatuor Ebene remporte le prix de l’enregistrement de l’année.

En soutien aux « Musiciens qui vont mal », la traditionnelle Victoire d’Honneur a été remise à deux étudiants du Conservatoire de Lyon.

Dorothée Audibert-Champenois – rédactrice en chef de CnewsActusDothy – Facebook Cnews ACTUS – PAGE – Twitter Instagram – Images PurePeople ©️Marie-Laure Granier Facebook

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :