Diana Ross et «Les Suprêmes» en deuil, Mary Wilson est morte subitement à 76 ans

La famille et les proches amis de la chanteuse Mary Wilson sont sous le choc après l’annonce de sa disparition. Ce lundi 8 février l’attachée de presse de la chanteuse a confirmé le décès de la cofondatrice du groupe «Les Suprêmes». Mary Wilson est morte subitement chez elle à Las Vegas alors qu’elle travaillait sur un projet inédit.

Lundi, Berry Gordy, l’ancien producteur de musique, s’est dit peiné en apprenant cette nouvelle. Dans un communiqué, il a écrit : «J’ai été extrêmement choqué et attristé d’apprendre le décès de Mary Wilson. Un membre important de la famille Motown», a déclaré Berry Gordy qui semblait très affecté.

Mary Wilson, la mémoire des «Suprêmes»

Deux jours avant sa mort, Mary Wilson publiait une vidéo sur sa chaîne YouTube annonçant qu’elle travaillait avec Universal Music. La chanteuse des Suprêmes préparait la sortie d’un album inédit «Red Hot». Des titres qu’elle a enregistrées dans les années 1970 avec le producteur Gus Dudgeon. «J’espère que cela sortira le jour de mon anniversaire, le 6 mars», s’enthousiasmait-elle dans la vidéo.

L’artiste promettait des interviews qu’elle avait faites des membres des Suprêmes sur les questions de ségrégation. Un projet qui s’intégrait au Mois de l’histoire des Noirs qui se déroule jusqu’au 1er mars.

Avec Diana Ross et Florence Ballard, Mary Wilson a rejoint la formation à 15 ans au début des années 1960.

De Greenville à Détroit

Mary Wilson est née le 6 mars 1944 à Greenville en Caroline du Sud. Ses parents  déménagent ensuite à Saint-Louis puis décident de se poser à Chicago. A trois ans, l’enfant part vivre avec sa tante et son oncle à Détroit. Mary Wilson a longtemps cru qu’elle était leur fille.

Elle est adolescente quand elle chante dans un groupe dirigé par la sœur cadette d’Aretha Franklin, Carolyn. Elle est ensuite approchée par Florence Ballard, qui souhaite former un nouveau groupe. Les deux filles ont rapidement été accompagnées par Ross qui devient «Diana» après leurs premiers tubes.

Diana Ross est la chanteuse principale et le trio a rivalise avec les Beatles. De 1964 à 1967, elles chantent «Baby Love», «Come See About Me», «Stop! In the Name of Love». En tête dans les radios et dans les charts « Back in My Arms Again », «You Can’t Hurry Love» ou «You Keep Me Hanging On»

Sa mort à Las Vegas

Mary Wilson laisse dans le deuil sa fille Turkessa, son fils, Pedro Antonio Jr et ses petits-enfants. Ses deux enfants sont issus de son mariage avec Pedro Ferrer.  L’homme d’affaires dominicain était également l’ancien manager des Supremes, dont elle a divorcé en 1981. Sont également dans la peine, sa sœur Kathryn, son frère, Roosevelt et son fils adoptif Willie.

Dorothée Audibert-Champenois Rédactrice en chef de CnewsActusDothy – Facebook Cnews ACTUS – Images

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :