«Pa Bliyé : Toto Bissainthe» : Un concert sera donné en l’honneur de la chanteuse haïtienne

Un an après la tenue de cet événement au ShapeShifter Lab en partenariat avec la Fondation Haiti Jazz, ce dimanche 7 février à midi, le concert «Pa Bliye: Toto Bissainthe» sera diffusé sur la chaîne YouTube HCX.

Des invités tels Milena Sandler, commissaire de l’exposition et fille de Toto Bissainthe et le musicien Jöel Widmaier assisteront à la prestation des 3 chanteuses Talie, Riva Precil et Nathalie Joachim, nominée aux Grammy Awards.

Papa danbala, Papa Loko, Souflé van, Ayiti’m pas renmen w ankò

Ce concert multimédia, sera aussi l’occasion de marquer le 27 ème anniversaire de la mort de Toto Bissainthe et d’honorer et préserver la mémoire de ses 40 ans de carrière artistique.

Née en 1934, Toto Bissainthe quitte très jeune Haïti pour poursuivre des études en France. Elle débute une carrière théâtrale en 1956 à Paris avec la Compagnie des Griots (1ère troupe de comédiens noirs de France) dont elle est l’une des fondatrices. En 1973, elle se produit au célèbre Théâtre de la Vieille-Grille à Paris, et devient une chanteuse et compositrice renommée.

Milena Sandler, fille de Toto Bissainthe

Toto Bissainthe était chanteuse, compositrice et actrice. En mélangeant la musique traditionnelle et contemporaine à des textes modernes, elle a rendu hommage aux vies, aux difficultés et à la spiritualité du peuple haïtien, en particulier aux paysans et à ceux de la classe ouvrière.

Vivant en exil, Toto Bissainthe a vécu à Paris pendant 30 ans, quelques années en Martinique et en République Dominicaine. Elle est retournée en Haïti lorsque le dictateur Jean-Claude Duvalier est parti en 1986, elle rêvait de contribuer à la reconstruction du pays. Toto Bissainthe est décédée d’un cancer du foie le 4 juin 1994.

Mariann Mathéus, Toto Bissainthe, Emilie Benoit

Dimanche 7 février 2021 au ShapeShifter Lab (situé au 18 Whitwell Plaza, Brooklyn, New York) aura lieu le concert hommage. Ce même jour, le vernissage de l’exposition «An n’ Ale », retraçant les 40 ans de carrière artistique de la chanteuse haïtienne Toto Bissainthe se tiendra au profit d’Haïti Cultural Exchange.

La flûtiste nominée aux Grammy Awards Nathalie Joachim (Flatbush-raised, vivant maintenant à Chicago) jouera sur la flûte et la voix Soufle Van, et Lamizè pou nous et Papa Loko.

Riva Nyri Precil, chanteuse, compositrice et danseuse folklorique basée à Brooklyn, élevée en Haïti, chantera Pa Bliye, Dèy et Ezili.

Talie, d’origine haïtienne, basée à Philadelphie, devra interpréter des chansons traditionnelles — Chante et Loray Kale. A capella, elle chantera Solèy Danbala.

Le groupe house comprend Monvelyno Alexis (guitare), Frédéric Las Fargeas (piano), Hiroyuki Matsuura (clavier), Bobby Raymond (basse).

Dorothée Audibert-Champenois – Rédactrice en chef de CnewsActusDothy – Facebook Cnews ACTUS – Twitter Instagram Images ©️ YouTube – Amazon.fr – Haïti Times –

.

 

Vous pourriez aussi aimer...

(2) Commentaires

  1. Darlene Nation

    Thank you for sharing that information. Who took the current photos? Can you please add the photo credit?

  2. Georges André Paul

    Un Hommage bien mérité. C’est dommage que j’avais pa eu la chance de la voir chanté mais je l’ai aimé Comme Lumane Casimir Martha Jean Caude des voix qui demeurent éternellement dans coeur.
    J’écouterai le concert avec joie ce midi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :