Lloyd Austin est à la tête du Pentagone, la pandémie, la Chine, les racistes et les extrémistes, ses dossiers prioritaires

Historique ! Avec une écrasante majorité de 93 voix contre 2 sur les 100 sièges de la chambre haute du congrès américain, Lloyd Austin devient le premier Afro-Américain à la tête du Pentagone. Choisi par Joe Biden et confirmé mardi 10 janvier par le Sénat américain, le général à la retraite a promis de débarrasser l’armée américaine «des racistes et des extrémistes» de s’attaquer à la pandémie du coronavirus qui a tuée plus de 400 000 américains et préciser la Chine comme une menace pour les Etats-Unis.

L’ancien commandant des États-Unis des forces militaires au Moyen-Orient et en Asie du Sud a déclaré devant les membres du Sénat que sa première priorité serait de s’assurer que toutes les ressources militaires soient mobilisées contre la pandémie du coronavirus : « Le plus grand défi pour notre pays en ce moment … est la pandémie » a indiqué le nouveau secrétaire à la défense des Etats-Unis.

Après que les responsables de la défense américaine ont annoncé que 12 soldats de la Garde nationale initialement affectés à la sécurité pour l’inauguration de Biden mercredi avaient été écartés en raison de liens extrémistes, Lloyd Austin s’est exprimé promettant d’affronter ce qu’il nomme l’ennemi de l’intérieur.

Lors d’une audition du Comité sénatorial des forces armées, il a promis «de débarrasser (de) rangs (de l’armée) les racistes et les extrémistes, et de créer un climat dans lequel tout le monde apte et désireux a la possibilité de servir ce pays avec dignité. La sûreté et la sécurité de notre démocratie exigent un contrôle civil compétent de nos forces armées. J’ai passé toute ma vie à m’y consacrer» a ajouté l’ancien commandant central.

Lloyd Austin a souligné l’importance des alliances militaires pour son pays, affirmant que l’un de ses premiers voyages consisterait à visiter le Japon, la Corée du Sud et l’Australie. Quant à la Chine, le concurrent le plus inquiétant qui intensifie sa concurrence pour devenir la « puissance dominante », le secrétaire à la Défense prend acte et annonce que le pays commencera « à contrôler leur agression ».

La Russie, longtemps considérée comme le principal adversaire de Washington  reste une préoccupation, note Lloyd Austin, mais pas de la même manière que Pékin.

L’ancien général quatre étoiles est le premier Afro-Américain à occuper le poste de secrétaire à la Défense.

Dorothée Audibert-Champenois Rédactrice en chef de CnewsActusDothy – Facebook Cnews ACTUS – Twitter Instagram – Images Inspired Traveler – Newnationnow – News Yahoo –

 

 

 

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :