Lilian Thuram a été fait notable Sawa, citoyen d’honneur et ambassadeur de Douala auprès de l’Unesco

En déplacement dans le cadre de la Quinzaine du Film lycéen au Cameroun,  le champion du monde 1998, Lilian Thuram a été élevé au rang de notable Sawa, citoyen d’honneur et ambassadeur de la ville de Douala auprès de l’Unesco.

Sur des images diffusées par le site Le Bled Parle on découvre le guadeloupéen pagne du Ngondo noué à ses hanches, bonnet fixé à la tête et tenant une pagaie en main au cours de la cérémonie du Ngondo tenue le 21 janvier 2021.

Lilian Thuram et le maire de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine

La cérémonie traditionnelle a eu lieu à la Maison de la culture Sawa après un passage à la case secrète où l’hôte a été initié et a reçu ses attributs.  « Le Ngondo, assemblée traditionnelle du peuple Sawa a adoubé l’ex-footballeur, devenu écrivain dont les ouvrages valorisent l’homme et la race noire » est-il indiqué sur le site camerounais.

Après ce premier rituel, le champion d’Europe 2000 a également été porté au rang de citoyen d’honneur et ambassadeur de la capitale économique du Cameroun auprès de l’Unesco par le Maire de la Ville Roger Mbassa Ndine.

« Vous ne pouvez pas imaginer ce que vous venez d’accomplir pour moi. C’est une marque de reconnaissance immense et je mesure le poids de cette charge. Je puis vous assurer que je ne vous décevrai jamais. Je serai de retour à Douala très bientôt », a déclaré Lilian Thuram, champion du monde sportif 1998.

Jusqu’au 24 janvier, l’auteur de «Mes étoiles noires – De Lucy à Barack Obama», anime des causeries et débats dans la ville de Douala. L’antillais invité au Cameroun, parraine les «Ateliers Mwinda», dans le cadre de la Quinzaine du film lycéen organisée du 18 au 23 janvier 2021 à Yaoundé et à Douala.

Dorothée Audibert-Champenois Rédactrice en chef de CnewsActusDothy – Facebook Cnews ACTUS – Twitter Instagram – Image Le Bled Parle – Coup franc – Source Le Bled Parle Cameroun : Lilian Thuram porte trois responsabilités à Douala  par Marius Vianney Zogo.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :