L’Intelligence artificielle pourrait aider des millions d’africains à sortir de la pauvreté

Le taux de pauvreté en Afrique et ailleurs est difficile à mesurer. La méthode utilisée jusqu’à ce jour consistait à repérer par satellite les zones éloignées et non éclairées. Il restait compliqué d’identifier les zones non éclairées dans de vastes zones construites. L’Université américaine de Berkeley aux Etats-Unis a donc développé un outil intelligent qui permettra à l’ONG «GiveDirectly» de remédier à ces carences.

L’intelligence artificielle au service des plus pauvres

Testé au Togo, cet algorithme permettra de repérer les plus démunis dans un pays de plus de 5 millions d’habitants qui fait partie des Etats les plus pauvres du monde. L’objectif de «GiveDirectly» est donc d’envoyer de l’argent, aux togolais qui vivent dans une extrême pauvreté, directement sur leur téléphone portable.

Grâce à des images satellite haute-résolution et avec l’aide des sociétés de télécommunication qui fournissent les données cellulaires des personnes concernées, 15 000 personnes des régions en souffrance ont été détectées.

Les chercheurs de l’Université américaine de Berkeley qui ont créés l’algorithme, ne «disent pas à l’outil ce qu’il doit chercher». L’intelligence artificielle doit trouver elle-même des formules pour cibler les plus précaires.

Chaque bénéficiaire a droit à 15 dollars pour les femmes, 13 dollars pour les hommes, une fois par mois pendant 5 mois. Pour identifier d’éventuelles fraudes, une équipe d’audit effectuera un suivi régulièrement.

Si la méthode employée par«GiveDirectly» et les chercheurs a l’avantage d’être totalement sans contact, et sans qu’il soit nécessaire de se rendre sur le terrain, les organisateurs reconnaissent quelques failles dans cette aide. Les défavorisés qui ne possèdent pas de téléphone portable sortent logiquement du programme.

Les avantages de donner de l’argent directement

Les avantages sont multiples. Plutôt que de passer par des intermédiaires, «GiveDirectly» donne de l’argent en liquide directement et apporte rapidement de l’aide, sans contact et de manière plus ciblée. Verser de l’argent directement, laissent aux bénéficiaires le soin de choisir «dignement» les produits dont ils ont le plus besoin.

Les autres actions de GiveDirectly

L’organisation à but non lucratif mène la plus grande et la plus longue expérience au monde à ce jour sur l’étude des effets d’un revenu de base universel durant la pandémie Covid-19. Dans le cadre de ce projet de 30 millions de dollars, un groupe témoin de 20 000 personnes vivants dans 297 villages ont perçu des millions de dollars.

Avec Google.org, GiveDirectly a lancé Delphi, une carte virtuelle qui détecte les zones qui ont le plus besoin d’aide après une catastrophe naturelle, tels des ouragan, des inondations ou des feux de forêt.

Pour les ONG, ce système de dons directs permet d’économiser du temps et de réduire les coûts de travail sur le terrain. Pour conclure les initiateurs du projet assurent que : «L’intelligence artificielle pour détecter les plus nécessiteux, couplée au paiement direct par téléphone, pourrait ainsi s’avérer être une méthode efficace pour freiner la pauvreté croissante liée à la pandémie».

Dorothée Audibert-Champenois Rédactrice de CnewsActusDothy – Facebook Cnews ACTUS – Twitter Instagram – Images Devlopping Africa – Pinterest – Insamer.com – World Economic.com

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :