La tante tue son neveu de 8 ans, blesse sa nièce de 5 ans, « possédée par le diable depuis une semaine »

Une mère de 31 ans se disant « possédée par le diable depuis une semaine » a poignardé à mort son neveu et blessé gravement sa nièce de 5 ans. Le drame s’est déroulé à Limay dans les Yvelines. Les parents sous le choc ont été conduits à l’hôpital. La tante des enfants, suivie en psychiatrie était inconnue des services de police. La maman des deux jeunes victimes et sa soeur vivaient dans le même appartement, rue Georges Danton, à deux pas de la gare.

Entre le jeudi 24 et le vendredi 25 décembre, ce sont les pompiers qui sont appelés sur place dans un quartier résidentiel de Limay vers 3h20. Ils arrivent au pied d’un immeuble HLM, dans un parc à l’arrière d’une résidence. Ils trouvent deux enfants qui ont été poignardés un petit garçon de 8 ans et sa petite soeur de 5 ans. Tous deux ont été frappés à coups de couteau par leur tante. Le petit garçon est décédé, sa soeur a reçu de multiples coups de couteaux aux bras, à l’abdomen et aux jambes. La fillette a été conduite à l’hôpital Robert-Debré dans le 19ème arrondissement mais son pronostic vital n’est pas engagé.

La tante des deux enfants, portant des marques de lacération sur les avant-bras a expliqué aux pompiers, qu’elle a fait sortir les enfants en pleine nuit alors qu’il y avait du monde dans l’appartement où ils étaient. Cinq adultes et trois enfants d’une même famille étaient ensemble pour fêter le réveillon de Noël. Les petites victimes, l’agresseure, les grands-parents sont tous originaires du quartier Val-Fourré (Mantes-la-Jolie), indique le site en ligne Le Parisien. Les parents des enfants étaient eux, absents.

La tante raconte comment elle les a fait descendre dans le jardin de la résidence, puis elle les a agressé avec un couteau dont la lame mesure 15 centimètres, retrouvé dans le jardin (dans des fourrés). Au même endroit, les pompiers ont également récupéré le bébé d’un mois de cette trentenaire, qui lui a des traces « infimes » de blessures. Le nourrisson est en observation à l’hôpital.

La femme ne peut pas être entendue pour l’instant, elle délire et alors qu’elle a été placée en garde à vue, elle reste encore hospitalisée car inaudible et pas en mesure de s’expliquer.

Premiers témoins sur place

Cette femme, soignante dans un hôpital pédiatrique a assisté aux  premiers secours, elle témoigne sur une chaîne en continu : « J’étais devant l’enfant (la fillette de 5 ans), je l’ai vue morte. C’est vraiment touchant. Je suis traumatisée, j’arrive pas à m’en remettre ».

Dorothée Audibert-Champenois rédactrice en chef de CnewsActusDothy – Facebook Cnews ACTUS – Images capture d’écran Cnews ACTUS.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s