Le guadeloupéen Ludovic Montout Partner Manager à Facebook Ireland «Les vastes réalisations de la communauté noire, il est temps de les célébrer et de les honorer»

Cette année 2020 restera une année marquée aux fers rouges pour toute les communautés dans le monde et également aux Etats-Unis où la communauté noire paye largement un lourd tribu.

En Outre-Atlantique, les Afro-américains semblent doublement victimes de cette pandémie, au niveau sanitaire, c’est un fait, mais également sur les questions discriminatoires qui entravent les relations entre la communauté noire et les autres citoyens américains. Dans cette société qui va mal en Europe comme aux States, il est toujours salutaire de souligner les conseils et les préconisations pour un meilleur «vivre ensemble». Ludovic Montout, originaire des Antilles est de ceux qui prodiguent à travers leurs engagements, des conseils pour mieux comprendre et vivre avec nos différences. Il s’est adressé aux internautes via le réseau social qu’il connait bien : 

« Je viens de Guadeloupe, une petite île française des Caraïbes. J’ai déménagé à Paris en 2006 quand j’avais 18 ans. Le Mois de l’histoire des Noirs n’est pas célébré en France. Nous ne mettons pas l’accent sur une communauté spécifique en France, nous le célébrons parce que nous sommes tous français.

Lorsque j’ai rejoint le bureau de Facebook de Dublin, j’étais l’une des trois personnes noires de mon équipe. Après le début des manifestations de George Floyd, j’ai voulu faire quelque chose pour aider à sensibiliser aux problèmes auxquels la communauté noire est confrontée. J’ai créé un podcast intitulé I Like My Coffee Black. Nous réunissons des gestionnaires et des dirigeants noirs et blancs pour une discussion franche sur les défis et les réalisations de la communauté noire. Les gens aiment vraiment les podcasts et ils sont devenus une source d’inspiration pour beaucoup. Maintenant, ma mission est de créer ce type de sensibilisation en dehors de Facebook, pas seulement pour les personnes qui travaillent ici.

Pour moi, le Mois de l’histoire des Noirs est un moment de réflexion et d’auto-éducation. C’est l’occasion de réfléchir aux défis, d’élargir la sensibilisation et la compréhension et de chercher des moyens d’aider la communauté noire à briller. Il est également temps de célébrer et d’honorer les vastes réalisations de la communauté noire. Pour ce faire, je pense qu’il est important de rassembler les gens. Chez Facebook, lorsque le groupe de ressources Black @ Facebook organise des événements, j’invite toujours tout le monde de mon équipe, pas seulement mes coéquipiers noirs. Je m’assure également que les entreprises partenaires avec lesquelles je travaille en dehors de Facebook savent ce que nous faisons en interne pour aider la communauté noire. Lorsque vous faites participer des gens de différentes communautés et qu’ils sont prêts à comprendre les défis, ils sont plus susceptibles de devenir des alliés et d’en élever d’autres».

Texte de Ludovic Montout partner manager (Chargé des partenaires en français) à  Facebook Ireland

Dorothée Audibert-Champenois rédactrice en chef de CnewsActusDothy – Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s