Aya Nakamura citée à l’Assemblée Nationale et prise en exemple pour « la créativité de la langue française »

« Joli djo » (beau garçon), « Pookie » (une balance), « Fais belek tu vas cabler » (Fais attention tu vas t’énerver), toutes ces expressions font les tubes de la nouvelle auteure-compositrice-interprète à succès franco-malienne. Aya Nakamura qui a grandi  à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis est la chanteuse française la plus écoutée au monde surtout depuis la plateforme Spotify. Mais ses fans dépassent la sphère musicale et c’est dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale que mercredi 18 novembre qu’un République en Marche fait de la chanteuse de 26 ans une ambassadrice de la langue française.

Mercredi 18 novembre à l’Assemblée nationale, alors que les députés examinent une proposition de loi visant à promouvoir la France des accents, Rémy Rebeyrotte, de la République en Marche de Saône-de-Loire, cite et prend exemple Aya Nakamura, pour parler de la créativité de la langue française.

Le député LREM s’explique : « Quand je vois des jeunes comme Aya Nakamura, qui aujourd’hui par sa chanson est en train de réinventer un certain nombre d’expression française, cela me paraît absolument remarquable. C’est à dire qu’elle est en train de porter au niveau international de nouvelles expressions et d’évolution de la langue. Et ça c’est des choses extrêmement fortes ». 

Souvent critiquée pour la légèreté de ses textes et des expressions qui étonnent les puristes de la langue française, En pleine promotion de son troisième album « Aya » sorti, il y a trois semaines, la chanteuse a accepté de répondre à ces attaques via un média français :  « Ce ne sont pas mes expressions, c’est mon écriture, mais ce ne sont pas les miennes. J’ai grandi dans plusieurs quartiers, dans plusieurs endroits et je pense que chaque milieu a son propre argot, ses propres expressions mais il n’y a pas d’expressions d’Aya, je n’ai rien inventé moi ». Telle était la réponse de la nouvelle ambassadrice française, citée par le député Rémy Rebeyrotte sur les bancs de l’Assemblée nationale française ce mercredi.

Pour rappel, la chanteuse franco-malienne affiche au compteur YouTube plus de 702 992 422 vues pour son titre au succès planétaire : « Djadja ».

Dorothée Audibert-Champenois Rédactrice en chef de C’news Actus Dothy @Do Thy – Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy – Capture d’écran BFMTv – C’news Actus Dothy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s