Candace Owens fustige Obama «Méprisable ! Il joue la carte du racisme et il hait l’Amérique»

Candace Owens refuse de concevoir que Joe Biden est le 46ème président des Etats-Unis. Dans une vidéo postée sur son compte Facebook, ce jeudi 12 novembre, la jeune républicaine ne mâche pas ses mots. «Joe Biden n’est littéralement et légalement pas le président élu. Alors pourquoi les médias prétendent-ils qu’il l’est?» a-t-elle commenté, une vidéo qui jusqu’à vendredi soir comptabilisait plus de 126 milles likes, 74 milles partage et plus d’un million de vue.

Et jeudi soir, dans une interview accordée à Fox News, Candace Owens qui a rejoint le parti Républicain en 2017, n’a pas épargné  le principal supporter de Joe Biden, elle accuse Barack Obama «de tourner le dos au pays» après que l’ancien président ait expliqué la percée de Donald Trump comme une réaction raciste des Blancs, par peur«d’avoir un homme noir à la Maison Blanche». 

«C’est un homme qui utilisait le racisme dans ses discours, il joue la carte de la race. Les démocrates noirs ne l’intéressent que pendant les élections» a martelé Candace Owens, qui répondait aux questions de Sean Hannity, le présentateur de l’émission politique Hannity sur la chaîne de télévision d’information en continu Fox News.

Selon Candace Owens, Barack Obama est «le seul président sortant de la  Maison Blanche qui déteste l’Amérique». La militante a qualifié l’ancien président d’ «absolument méprisable» pour les commentaires qu’il a faits sur Donald Trump dans ses mémoires qui seront publiés mardi 17 novembre prochain.

Leo Terrell

L’avocat des droits civiques pro-Trump, Leo Terrell, a rejoint Candace Owens sur Hannity ce jeudi soir, l’homme de loi n’a pas manqué de blâmer Barack Obama pour son échec sur le racisme pendant sa présidence.

«Regardons ce qu’il fait depuis huit ans : Black Lives Matter a vu le jour, la criminalité des Noirs a augmenté, le taux de pauvreté des Noirs a augmenté», a déclaré Léo Terrell.

«Voilà ce que font les démocrates, ils utilisent les électeurs noirs comme un moyen de parvenir à leur fin. Ils ne veulent jamais solutionner les problèmes des Afro-Américains en Amérique parce qu’ils les voient comme un bloc électoral à dessein. C’est juste la vérité», a expliqué l’avocat.

Candace Owens a tenu à préciser que «les États-Unis sont un pays à majorité blanche et que Barack Obama n’est devenu président des États-Unis que grâce aux votes des Américains blancs qui l’ont soutenus».

Des accusations qui viennent en marge de la diffusion d’extraits des prochains mémoires de Barack Obama, révélés jeudi.  Dans cette interview, l’ancien Président américain,fait part des relations raciales aux États-Unis.

À CBS, lors de sa première interview télévisée depuis l’élection de Joe Biden, Barack Obama a déclaré dans «60 Minutes»’ qu’il pensait que le pays était sur une «voie dangereuse». L’ancien chef d’Etat critiquait les membres du parti républicain pour s’être rangés aux côtés de Donald Trump, sur ses allégations de fraude électorale. «C’est une étape de plus dans la délégitimation non seulement de la nouvelle administration Biden, mais de la démocratie en général. Et c’est une voie dangereuse» a insisté Barack Obama.

«A Promised Land», l’ouvrage de 768 pages sera publié le mardi 17 novembre 2020.

 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy – Images WSIC – Candace Owens – Capture vidéo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s