Élections-Usa: Une martiniquaise à Los Angeles témoigne « Les magasins montent des barricades car il y aura des manifs quelque soit le résultat ! »

Cette élection présidentielle de 2020 se déroule dans un contexte particulier. Des manifestations anti-racistes suite à la mort par asphyxie de George Floyd à la crise sanitaire inédite, les américains n’ont pas été épargnés par les évènements dramatiques. Et aujourd’hui, ce sont les élections présidentielles et sénatoriales qui font craindre le pire.  Au cours de la campagne, face à Donald Trump, revenu en force après un bref séjour contrarié par la Covid-19, Joe Biden, le candidat démocrate s’est épuisé pour rester dans la course, multipliant les rencontres de soutien jusque tard ce lundi 2 novembre 2020. Et mardi soir, les deux hommes étaient encore au coude-à-coude pour une bataille qui s’annonce serrée.

Si le candidat sortant peut compter sur une énorme communauté qui le soutient coûte que coûte, ils  très nombreux à vouloir le voir chuter . À l’instar des californiens, une grande majorité d’américains ne veulent plus de Donald Trump qu’ils considèrent comme le « mal ». Ils veulent du changement comme cette française qui, malgré sa nationalité américaine chère gagnée, (elle vit à Los Angeles depuis 15 ans), a décidé de  partir pour le Québec à cause de Donald Trump. Cette ressortissante française qui réside à à Van Nuys dans le Nord, part, Selon son amie « elle attend un changement depuis que Donald trump a été élu. Elle s’en va ce  jeudi.

Entre temps, sans doute aura-t-elle eu le temps d’observer les réactions diverses qui suivront les élections.

La jeune antillaise, installée à Los Angeles, qui rapporte ces témoignages  s’étonne de voir des gens « faire tant de courses eau avant l’annonce des résultats ! ». Les magasins se barricadent, les gérants se préparent au pire, « car quelque soit le résultat les gens s’attendent à des manifestations » soupire Sandrine. La Maison Blanche aussi se barricade.

Une tension aussi forte qu’un appel massif pour voter. Le nombre de personnes qui vote a augmenté de 20% cet année et « tout le monde appel aux vote, beaucoup veulent voir Donald Trump partir » répète la jeune femme.


Tout semble figé: « J’ai un ami qui a bossé au bureau de vote
Mercredi et jeudi dernier, il m’a dit que c’était un peu slow, car beaucoup de votant le font par vote par boîte aux lettres à cause de la Covid-19″. 

Les résultats de la première journée de vote sont attendus au plus tôt ce mercredi 4 novembre 2020.

Dorothée Audibert-Champenois Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy Images Sandrine et @Do Thy

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s