Festival Panafricain : « Gold Coast Lounge » du ghanéen Pascal Aka Prix spécial du Jury à Cannes

Filmé au Ghana et entièrement produit en noir & blanc, le film de Pascal Aka qui se déroule dans le Ghana post-indépendant, a remporté, à l’unanimité, le prix spécial du Jury, ce mercredi 28 octobre 2020.

Raquel Ammah et Zynnell Zuh dans Gold Coast Lounge (2020)

Stylisé dans l’Art Nollywoodien, tourné et interprété dans l’esprit des films noirs des années 1940 à Hollywood, « Gold Coast Lounge » est un film magistral.  « Gold Coast Lounge embrasse l’esthétique du film noir avec sa superbe image en noir et blanc, créée par la formidable combinaison de la cinématographie d’Isreal De-like et de l’éclairage du prince Ibam » a souligné un critique dans The Luxor African Film Festival. « Super casting, beaux visuels, écriture soignée et une représentation décente de l’identité africaine » note un rédacteur de médium.com.

Un parti pris assumé qui a fonctionné faisant de ce film, inspiré d’une histoire vraie, un chef d’oeuvre.

Son dialogue est en langues ghanéennes, la musique combine le jazz classique africain avec le highlife, et il poursuit un thème du colonialisme et du pouvoir noir.
L’histoire se déroule au cœur d’Accra.

Pascal Aka ( Wisdom)

Pascal Aka, le réalisateur est également acteur dans ce film où une famille criminelle a trois semaines pour s’unir et redonner ses titres de noblesses au « Gold Coast Lounge » avant que le gouvernement intolérant au crime ne ferme ce club nocturne lucratif. La famille est dirigée par le vénéré John Donkor (Adjetey Anang), un homme qui vient de rentrer de prison pour des crimes liés au trafic de drogue et à la prostitution. Il veut mettre fin à toutes les activités illégales et réformer le populaire « Gold Coast Lounge ».

John Donkor (Adjetey Anang)

Après la « disparition » du chef de clan et tout en luttant pour mettre en œuvre ses propres politiques, Daniel  (Alphonse Menyo) doit surmonter les luttes de pouvoir, les triangles amoureux, le tribalisme et une enquête sur un meurtre.

Zynnell Zu

Les personnage du film noir sont présents : Daniel est le protagoniste naïf, il dévoile une obsession pour Naa Adorley, John est le chef du crime, Naa Adorley est la femme fatale.

Naa Adorley (Raquel Ammah), la nouvelle recrue du club, est une divine chanteuse, elle sera le nouveau visage du ‘Gold Coast Lounge ».

The Gold Coast Lounge de Pascal Aka a été projeté au Festival international du film africain 2019 (AFRIFF), il remporte le prix spécial du Jury au 17ème Festival International du Film Panafricain à Cannes.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s