La photo d’un enfant sauvé par la police choque la mère qui porte plainte

Quand Rickia Young, 28 ans découvre que l’Ordre national fraternel de la police a publié jeudi une photo d’un officier tenant son fils contre sa poitrine, son sang n’a fait qu’un tour. Dans le message publié sur Twitter, sur Facebook et depuis effacé, la police affirmait avoir secouru l’enfant dans la rue au lendemain chaotique des manifestations consécutives à la mort de Walter Wallace Jr. tué par la police.

Selon les autorités policières de Philadelphie : «La seule chose qui importait à ce policier à ce moment-là était de protéger cet enfant».

La publication de l’avocat de Rickia Young, Riley H. Ross III

Faux ! a rétorqué Riley H. Ross III, l’avocat de Rickia Young, «C’est de la propagande». La famille a décidé de rétablir la vérité en allant en justice. Après enquête, l’avocat et son collègue Kevin Mincey ont déclaré que la mère de l’enfant, agent de santé à domicile avait emprunté le SUV de sa sœur mardi pour récupérer son neveu et qu’elle rentrait chez elle vers 2 heures du matin, ce mardi soir. Son fils de deux ans était sur la banquette arrière quand une escorte de police a envahi sa voiture pour lui demander de faire demi-tour. La suite est retransmise par vidéo, une habitante, Aapril Rice, ayant enregistré la violente altercation.

Dans la vidéo devenue virale depuis sa publication sur les réseaux sociaux, des agents traînent Rickia Young et son neveu hors de la voiture, les jetant au sol et battant l’assistante à domicile avec une matraque. Le visage de Rickia Young était meurtri et saignait, elle a dû recevoir des soins médicaux. Après avoir été soignée, la mère de l’enfant a ensuite été placée en détention et inculpée.

Dans le Washington Post, Riley H. Ross III, l’avocat qui la représente précisait que «Son visage était ensanglanté et qu’elle avait l’air d’avoir été battue par un groupe de personnes dans la rue». Il ajoutait qu’après ce lynchage, Rickia Young «souffre toujours.» Selon lui, une fois que le petit garçon a été retrouvé, dans son siège-auto, il y avait encore du verre des vitres brisées du SUV.

La mère de l’enfant a été libérée, le lendemain de son arrestation et «elle n’a même pas été accusée d’un crime». Ce mercredi 28 octobre, le chef de la police de Philadelphie, Danielle Outlaw, a déclaré que le département avait ouvert une enquête sur les affaires internes concernant le passage à tabac de Rickia Young.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @C’news Actus Dothy @Do Thy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s